Football: Blanc apprécierait un renfort dans l'entrejeu au PSG

le
0
LAURENT BLANC APPRÉCIERAIT UN RENFORT DANS L'ENTREJEU AU PSG
LAURENT BLANC APPRÉCIERAIT UN RENFORT DANS L'ENTREJEU AU PSG

PARIS (Reuters) - Laurent Blanc a assuré vendredi être satisfait de l'effectif à sa disposition au Paris Saint-Germain mais accueillerait volontiers un joueur supplémentaire pour étoffer son milieu de terrain au mercato d'hiver.

L'entraîneur parisien a été interrogé sur les informations de presse ou rumeurs qui font de joueurs tels que Juan Mata (Chelsea) ou Paul Pogba (Juventus Turin) des cibles du PSG.

"Plus on va aller dans la saison, quand le mercato d'hiver va ouvrir, vous allez donner ces infos", a-t-il dit lors d'une conférence de presse. "Il y aura sûrement des choses vraies mais il y aura beaucoup d'intox."

L'ancien sélectionneur de l'équipe de France, dont l'équipe est invaincue, leader de Ligue 1 et qualifiée pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, espère néanmoins pouvoir apporter "une retouche" à son effectif.

Comme cet été, lorsqu'il avait fait un appel du pied à l'un des Français de Newcastle, Yohan Cabaye, en vantant ses qualités, il souhaite pouvoir accroître la concurrence au milieu.

"Moi, je suis très content de mon effectif. Si je reste comme ça jusqu'à la fin de saison je serais très heureux, éventuellement on pourra amener une retouche (...) Dans l'entrejeu je pense, un joueur supplémentaire", a-t-il dit.

Dans ce secteur, quatre hommes se partagent l'essentiel du temps de jeu - Marco Verratti, Thiago Motta, Blaise Matuidi et l'Espoir français Adrien Rabiot - et sont très sollicités depuis que Laurent Blanc a adopté un milieu à trois.

Or Rabiot, dont le talent ne prête à aucune discussion, manque d'expérience pour aider le PSG à aller loin en Ligue des champions et la fragilité de Thiago Motta incite à la prudence même si l'Italien est pour l'heure solide, après avoir manqué la majorité des rencontres l'an passé.

Les tentatives de faire évoluer au milieu Javier Pastore, en principe plus à l'aise face au jeu que sur un côté, n'ont pas été couronnées de succès. L'Argentin est utilisé avec parcimonie : six titularisations en Ligue 1, 15 minutes de jeu en Coupe d'Europe.

Laurent Blanc s'est refusé à dire s'il viserait plutôt un joueur à vocation offensive ou défensive.

"Ce nom circule parmi beaucoup d'autres", a-t-il dit à l'évocation de Juan Mata, pilier de Chelsea les deux dernières saisons, devenu intermittent depuis le début de saison.

"Pourquoi ? Parce qu'il ne joue pas. Mais tous les joueurs qui ne jouent pas et veulent faire la Coupe du monde avec leur équipe nationale, ça va circuler. Mata et d'autres", a ajouté Laurent Blanc.

Le PSG, premier avec 34 points en 14 matches, accueille Lyon dimanche en clôture de la 15e journée de Ligue 1 et Blanc pourra compter sur tout son effectif, y compris Blaise Matuidi, sorti en fin de match mercredi face à l'Olympiakos et qui se remet d'un virus.

Gregory Blachier, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant