Football : Ben Arfa, un artiste maudit sur la Côte d'Azur

le
0
Le Gym est le cinquième club de sa carrière professionnelle.
Le Gym est le cinquième club de sa carrière professionnelle.

Il est le joueur le plus doué de cette fameuse génération 1987 qui comprend aussi Karim Benzema, Samir Nasri et Jérémy Ménez. Mais il est aussi le plus ingérable d'entre eux, capable de dribbler la moitié d'une équipe sur un terrain, de marquer un but d'anthologie puis de faire exploser un vestiaire suite à un clash avec son entraîneur. Hatem Ben Arfa, 27 ans, auteur de deux buts pour 13 sélections en équipe de France, débarque à l'OGC Nice précédé d'une réputation sulfureuse.Il faut dire que la médiatisation est arrivée très rapidement pour lui. En 2002, à l'âge de 15 ans, il se distingue dans un documentaire sur le centre de préformation de Clairefontaine (Yvelines) dans lequel il est présenté comme le plus doué de sa génération - il était même surclassé et s'entraînait avec la génération 1986. Déjà éclate son caractère sanguin, comme en témoigne son altercation filmée avec un autre pensionnaire, Abou Diaby.Le Leos Carax du foot françaisCet épisode, bien que précoce, est une parfaite photographie de la personnalité de Hatem Ben Arfa : un talent hors norme balle au pied, mais un caractère a priori incompatible avec son environnement. Un Leos Carax du football qui, à l'image du réalisateur de films adoubé comme un jeune génie au début des années 1980, est passé du statut de prodige à celui de banni.Mais occulter le talent de Ben Arfa pour ne retenir que sa propension à créer le conflit serait réducteur. Le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant