Football. Ben Arfa : «Rattraper Ronaldo et Messi, c'est mon objectif»

le , mis à jour à 10:35
0
Football. Ben Arfa : «Rattraper Ronaldo et Messi, c'est mon objectif»
Football. Ben Arfa : «Rattraper Ronaldo et Messi, c'est mon objectif»

Dans les dix premiers jours de juin, Hatem Ben Arfa va décider de son nouveau club. Quand on lui cite des points de chute possibles, son regard redouble d'intensité à l'évocation du PSG, équipe dont il rêve. En attendant, le futur ex-Niçois raconte sa métamorphose sur les prés et dans la vie depuis Clairefontaine où il nous a accordé un entretien exclusif jeudi.

Vous étiez le Bleu le plus populaire la semaine dernière à Biarritz. Comment expliquez-vous cette cote d'amour ?HATEM BEN ARFA. Cela arrive d'un coup ! Il y a un an, je n'étais pas populaire du tout. J'étais oublié. Je sens la différence ! Je pense que les gens ont aimé me voir sur le terrain cette saison, donner du spectacle et me voir heureux, avec le sourire. Ils sont derrière moi parce qu'ils ont pris du plaisir.

Pensez-vous qu'ils vous témoignent cette affection parce qu'ils vivent votre absence de la liste des 23 comme une injustice ?

C'est vrai que depuis l'annonce des 23, je constate un élan encore plus puissant. Ils ressentent peut-être ça comme une injustice mais quoi qu'il arrive, je récupère leur amour et ça me procure un plaisir fou. Quand j'ai appris que je n'étais pas dans les 23, il y a eu de la déception mais cet élan populaire m'a donné beaucoup de forces et m'a permis de repartir de l'avant. Cela m'a boosté ! C'est ça de gagner. Etre dans le coeur des gens est pour moi une grosse victoire.

Pour vous aussi, c'est une injustice de n'être que réserviste ?

Je ne peux pas employer ce mot-là. C'est le choix du sélectionneur et je ne le conteste pas. J'ai tout donné. Je n'ai aucun regret. Est-ce juste ou injuste ? Chacun mettra le curseur où il veut.

Dans un entretien au « Guardian », Eric Cantona estime que vous n'êtes pas retenu, comme Karim Benzema, à cause de vos origines maghrébines (lire page suivante). Etes-vous d'accord ?

Il a dit ça aujourd'hui ? (NDLR :pas au courant, il interrompt l'interview pour lire sur notre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant