Football - Ballon d'or : stop aux idées reçues !

le
0
Messi et son talent individuel récompensé par le Ballon d'or.
Messi et son talent individuel récompensé par le Ballon d'or.

Les lieux communs subissent souvent les vérités implacables de l'histoire. Depuis quelques années, en parallèle de la suprématie espagnole basée essentiellement sur la force d'un collectif, de nombreuses voix s'élèvent pour contester les modalités d'attribution du Ballon d'or qui favoriserait davantage le talent individuel qu'une belle saison du joueur dans son ensemble. La gloutonnerie de Messi qui confisque ce trophée depuis 2009 a parfois même scandalisé certains "spécialistes". Si le premier Ballon d'or de l'Argentin ne souffre d'aucune contestation, celui obtenu en 2010 a carrément jeté la suspicion. Xavi et Iniesta ? Placés, mais jamais gagnants. Sneijder ? On a même argué que le Néerlandais serait un lauréat moins bankable que l'Argentin, notamment sur le plan extra-européen. Du pur délire !Ou plutôt de l'ignorance... Car il suffit de consulter la liste des gagnants du Ballon d'or de ces 25 dernières années pour comprendre que le jury privilégie comme critère essentiel un footballeur qui marque les esprits par des exploits individuels. Quant à la régularité dans la performance tout au long de l'année, c'est un critère accessoire qui sera appréhendé seulement si personne n'a véritablement brillé cette année. À l'image d'un oral de concours ou de partiel, où il s'agit d'être décisif en délivrant la réponse qui emballera le jury et fera la différence, les critères de sélection du Ballon d'or favorisent celui qui fera la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant