Football: au PSG, tout le monde est désolé, confie Ancelotti

le
0
SELON CARLO ANCELOTTI, TOUT LE MONDE EST DÉSOLÉ AU PSG
SELON CARLO ANCELOTTI, TOUT LE MONDE EST DÉSOLÉ AU PSG

par Olivier Guillemain

PARIS (Reuters) - "Nous sommes désolés", a déclaré tout simplement lundi Carlo Ancelotti à l'heure d'expliquer les récentes contre-performances du club de la capitale.

A Nice, samedi, le PSG a une nouvelle fois perdu en Ligue 1 et cet échec le laisse, après 15 journées, à la quatrième place d'un championnat de France sur lequel il était censé pourtant marcher en début de saison.

Après avoir tenté de faire croire qu'il n'avait pas lu la presse sportive de lundi, celle-là même qui estime que sa succession sur le banc du PSG serait déjà actée, Carlo Ancelotti a dit comprendre certaines des critiques qui visent aujourd'hui son équipe à la veille d'affronter Porto en Ligue des champions.

"Quelquefois, la critique est méritée", a-t-il commencé par dire. "Nous ne faisons pas un très bon début de saison et tout le monde au PSG est désolé. Mais tout le monde est aussi sûr que cela va changer", a-t-il poursuivi.

"C'est normal d'avoir des critiques mais je suis focalisé pour trouver des solutions."

Prié de dire ce qui empêchait aujourd'hui son équipe d'être un collectif bien huilé, l'ancien entraîneur de Chelsea et du Milan AC a avancé un "problème d'attitude sur le terrain" et une somme "de petits détails".

Malgré un visage fermé trahissant probablement de récentes mauvaises nuits, Carlo Ancelotti a juré qu'il fallait s'attendre à ce genre d'écueil lorsque l'on fabrique un groupe quasiment ex nihilo.

"Quand on construit une équipe nouvelle, il y a toujours des problèmes et vous savez, le championnat n'est pas fini et le PSG sera très compétitif. Nous avons encore du temps pour nous améliorer", a-t-il juré.

"NOUS SOMMES LOIN DES EXIGENCES"

Son défenseur Sherrer Maxwell est sur la même longueur d'onde.

"La critique est toujours présente dans le foot. Nous, on essaye de s'améliorer chaque jour. Nous sommes bien conscients que nous sommes loin des exigences mais nous allons prendre nos responsabilités pour les assumer", a résumé le latéral brésilien.

"Dans chaque processus de changement, il y a des difficultés, nous sommes encore dans ce processus. Il faut que nous parlions, que cela reste vraiment entre nous, et continuer à travailler pour que le changement puisse venir", a-t-il poursuivi.

"Il y a toujours des hauts et des bas dans les périodes de transition mais nous allons essayer de passer cette période le plus vite possible."

Pour Carlo Ancelotti, il s'agit d'ailleurs de bomber à nouveau le torse dès mardi, dans un contexte paradoxalement propice à la réaction d'orgueil.

"L'ambiance est idéale pour préparer ce match car les joueurs sont tous désolés après la défaite contre Nice et du coup, les joueurs sont très motivés pour gagner demain", a-t-il souligné.

"Ce match est important pour moi pour deux raisons: arriver en tête du groupe puis oublier la défaite contre Nice et retrouver plus de confiance en nos qualités. Voilà pourquoi ce match est important, pas pour autre chose", a-t-il conclu, comme pour ne pas lier son destin à cette rencontre.

Edité par Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant