Football: Antonio Conte dénonce sa suspension comme "une honte"

le
0

ROME, PARIS (Reuters) - L'entraîneur de la Juventus de Turin Antonio Conte a perdu son calme, jeudi, au cours d'une conférence de presse et a dénoncé comme "une honte" sa suspension de dix mois pour non dénonciation de matches truqués.

"Je suis innocent, je suis innocent, c'est une honte", a-t-il crié aux journalistes au centre d'entraînement de la Juve, près de Turin.

L'entraîneur qui a conduit la Juventus au titre sans perdre un match dès sa première saison à Turin a été interdit de terrain pendant dix mois par la Fédération italienne (FIGC) pour avoir permis des paris illégaux sur deux matches de l'équipe de Sienne dont il était l'entraîneur pendant la saison 2010-2011.

Il a fait appel. La cour fédérale de justice l'a acquitté pour l'un de ces matches, contre Novara, mais a jugé que la suspension devait être maintenue à cause de son implication pour l'autre match contre Albinoleffe.

"Je peux dire ça parce que c'en est fini avec la fédération même s'il y aura un autre appel", a-t-il dit jeudi après avoir exprimé sa colère.

"J'ai toujours respecté la loi sur le terrain et en dehors du terrain. Dans cette affaire, je me suis toujours bien conduit", a-t-il ajouté.

"Hier, ça a été la cerise sur le gâteau. Il s'est passé quelque chose de grave, quelque chose que je n'avais jamais vu."

Antonio Conte était accompagné de trois avocats de la Juve qui se sont lancés dans de longues diatribes contre la décision de la Cour fédérale de justice de ne pas l'acquitter totalement.

Ils ont notamment soutenu que les preuves retenues contre Antonio Conte venaient d'un joueur discrédité et totalement indigne de confiance, ce que réfute la FIGC. Ils ont également confirmé que la Juventus allait faire appel devant une juridiction supérieure.

"C'est absurde, c'est absurde, tout ce qui m'arrive... Je n'ai jamais parié de ma vie", a encore affirmé Antonio Conte.

Les champions d'Italie entameront la nouvelle saison samedi, à domicile, contre Parme, sous la direction de Massimo Carrera, assistant d'Antonio Conte nommé entraîneur par interim.

Jean-Paul Couret pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant