Football: Antonetti pourrait se passer de M'Vila jusqu'en mai

le
0
YANN M'VILA POURRAIT NE PLUS JOUER AVEC RENNES JUSQU'À LA FIN DE LA SAISON
YANN M'VILA POURRAIT NE PLUS JOUER AVEC RENNES JUSQU'À LA FIN DE LA SAISON

PARIS (Reuters) - L'entraîneur du Stade Rennais, Frédéric Antonetti, n'exclut pas de se passer jusqu'à la fin de la saison de Yann M'Vila, écarté du groupe professionnel après sa sortie nocturne lors d'un rassemblement de l'équipe de France Espoirs.

Le milieu de terrain fait partie des cinq joueurs qui ont effectué sans l'autorisation de l'encadrement des Espoirs, alors réunis au Havre, un aller-retour à Paris pour se rendre en boîte de nuit entre les deux matches du barrage qualificatif pour l'Euro 2013 contre la Norvège.

Vainqueurs 1-0 à l'aller, les Bleuets se sont inclinés 5-3 au match retour. Le sélectionneur, Erick Mombaerts, a quitté son poste et la Fédération française de football (FFF) a décidé de faire jouer les prochains matches aux moins de 20 ans.

A son retour à Rennes, Yann M'Vila, 22 ans, a été envoyé en équipe réserve, tout comme le défenseur Chris Mavinga, également impliqué dans cette sortie qui leur vaut d'être convoqués par la commission de discipline de la FFF.

Frédéric Antonetti a estimé mercredi que les deux joueurs pourraient être punis jusqu'à la fin de la saison.

"Je ne sais pas encore quand ils seront réintégrés. Je n'ai pas pris la décision mais ça peut aller jusqu'au 30 mai prochain", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, dont des extraits figurent sur le site internet du club.

"J'ai eu tellement de discussions avec eux qui n'ont servi à rien", a-t-il dit, se disant très affecté par cette "trahison" et ajoutant qu'ils n'auraient plus jamais sa confiance "en tant qu'homme".

La carrière de Yann M'Vila, considéré comme l'un des jeunes footballeurs français les plus talentueux, est perturbée par de nombreux écarts extra-sportifs. Il a notamment été accusé d'avoir frappé un adolescent au printemps et a poursuivi en justice des prostituées qui l'avaient détroussé.

Yann M'Vila avait déjà été rappelé à l'ordre par la FFF pour n'avoir salué ni son remplaçant Olivier Giroud ni le sélectionneur d'alors, Laurent Blanc, lors de sa sortie du terrain en quart de finale de l'Euro contre l'Espagne.

Gregory Blachier, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant