Football. Angleterre : Liverpool se rate, Manchester City sur la voie royale

le
0
Football. Angleterre : Liverpool se rate, Manchester City sur la voie royale
Football. Angleterre : Liverpool se rate, Manchester City sur la voie royale

Quel crève-c?ur pour Liverpool ! Lundi soir, à l'issue de la 37e journée de Premier League, les Reds ont laissé échapper une victoire qui leur tendait les bras sur le terrain de Crystal Palace. Après avoir mené 3 à 0, Steven Gerrard et ses coéquipiers ont été repris dans les dernières minutes de la rencontre et ont dû se contenter du point du match nul (3-3).

Liverpool reprend bien la tête du championnat anglais, avec 81 points contre 80 pour Manchester City, mais l'équipe dirigée par Brendan Rodgers n'a plus son destin en main. Leur quête d'un premier titre de champion depuis 1990 pourrait bien se révéler vaine à nouveaiu.

En effet, Manchester City dispute mercredi un match en retard contre Aston Villa qui, conjugué à leur meilleure différence de buts, pourrait leur permettre de reléguer Liverpool à deux longueurs avant la 38e et dernière journée dimanche.

Face à Crystal Palace, équipe de milieu de tableau, les Reds n'ont pas produit les séquences léchées auxquelles ils sont habitués. Néanmoins, ils croyaient bien avoir fait le nécessaire en prenant largement l'avantage après des buts d'Allen (18e), de Sturridge (51e) et de l'inévitable Suarez (53e), auteur de sa 31e réalisation de la saison.

VINE. Le but d'Allen (0-1)

VINE. Le but de Sturridge (0-2)

VINE. Le but de Suarez (0-3)

Mais à 3-0, Liverpool s'est complètement délité, permettant aux Eagles d'opérer un incroyable retour. Aussi rapidement que les Reds avaient pris le large, Delaney (79e) et Gayle (81e) ont réussi à les faire douter en fin de match. Assez en tout cas pour fissurer tout l'édifice et offrir une douloureuse égalisation et un doublé au deuxième buteur (88e).

VINE. Le but de Delaney (1-3)

VINE. Le premier but de Gayle (2-3)

VINE. Le deuxième but de Gayle (3-3)

A la fin de la rencontre, Luis Suarez a éclaté en sanglots. Son capitaine, Steven Gerrard, a tenté de le réconforter mais l'Uruguayen ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant