Football - Affaire Kurzawa : à qui la faute ?

le
0
Après avoir réduit le score à 3-1, Kurzawa (à droite) chambre ses adversaires suédois par ce geste hier soir.
Après avoir réduit le score à 3-1, Kurzawa (à droite) chambre ses adversaires suédois par ce geste hier soir.

"L'arroseur arrosé", "le retour des racailles", l'affaire Kurzawa fait un gros buzz médiatique qui dépasse les frontières. Rappel des faits. L'Équipe de France Espoirs a joué mardi soir un match retour de qualification directe pour l'Euro 2015. Les Bleus ont gagné 2-0 la phase aller contre la Suède et se rendent en Scandinavie pour empocher définitivement leur ticket. Problème, lors de ce dernier match, la France est menée 3-0 à moins de cinq minutes du coup de sifflet final et est donc éliminée. Mais Layvin Kurzawa réduit le score à la 87e et empêche à ce moment-là la France de se faire sortir par les Scandinaves.Conscient de l'importance de cette réduction du score, l'arrière gauche monégasque se met alors à chambrer ses adversaires pour célébrer son but avec langue pendue et main en visière. Sauf que les Suédois inscrivent un quatrième but quelques minutes plus tard, plongent les Espoirs dans les abysses, et répondent à Kurzawa en célébrant leur but de la même façon que lui. Un geste de la visière que les heureux Nordiques feront une nouvelle fois dans le vestiaire après le match et qui fera le tour des réseaux sociaux.L'affaire Ntep-Thauvin, un premier signe négatifAu-delà du geste de Kurzawa, immature et inapproprié, cette défaite française prolonge la traversée du désert des Espoirs français qui ne se sont plus qualifiés à une phase finale depuis le championnat d'Europe 2006. Et comme en octobre 2012 - avec la virée...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant