Football : Adriano visite Le Havre avant une signature espérée

le
0
Football : Adriano visite Le Havre avant une signature espérée
Football : Adriano visite Le Havre avant une signature espérée

Le Havre Athletic Club, plus vieux club de football de France, s'est offert un grand coup de projecteur vendredi. L'ancienne star brésilienne Adriano est arrivée, comme promis par le futur patron du club Christophe Maillol, dans la ville normande en fin de matinée avant de visiter le stade Océane ou encore l'hôtel de ville.

Adriano, 32 ans, donnera même le coup d'envoi du match du soir en Ligue 2 entre le HAC et Arles-Avignon. Et si Jean-Pierre Louvel, l'actuel président du Havre, a expliqué que l'attaquant Brésilien n'allait pas signer pour le moment, cette visite devrait aider Christophe Maillol, dont la reprise doit encore se concrétiser, à réaliser ce rêve. 

Adriano : «Je travaille beaucoup pour être au niveau»

Sur son compte Twitter, le HAC Football Club a fait le récit de la journée d'Adriano, surnommé «L'Empereur» depuis son glorieux passage à l'Inter Milan. Arrivé en fin de matinée dans la citée portuaire, l'ancien buteur de la Seleçao brésilienne (27 buts en 48 sélections) a d'abord visité le stade Océane. «Je travaille beaucoup pour être au niveau physique. Ce qui me manque le plus, c'est le rythme de la compétition», a-t-il alors déclaré. 

Adriano n'a, en effet, plus disputé un match depuis le mois d'avril lorsqu'il a été écarté du club brésilien de l'Atlético Paranaense. Un élément qui n'inquiète pas Christophe Maillol, visiblement ambitieux pour son futur club. «Je n'ai aucun problème sur son retour au haut niveau, nous affirmait Maillol, il y a quinze jours. Vous savez faire du vélo ? Si vous arrêtez deux ou trois ans et que vous reprenez, vous allez toujours savoir en faire. Adriano est un grand joueur de foot, ce n'est pas parce qu'il s'est arrêté six ou sept mois qu'aujourd'hui, il ne mettra pas un pied devant». 

Dans l'après-midi, Adriano a même visité l'hôtel de ville du Havre et est monté au haut de la plus haute tour de la ville. En espérant pour les supporteurs du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant