Football: Adil Rami suspendu pendant une semaine par Valence

le
0

MADRID (Reuters) - Le club de football de Valence a annoncé vendredi la suspension pour une semaine de son défenseur central français Adil Rami, qui ne sera pas rémunéré durant cette période, après les déclarations incendiaires du joueur.

L'ancien joueur de Lille avait publiquement critiqué fin septembre ses coéquipiers et son entraîneur, Miroslav Djukic, lors d'une interview à la radio.

Le club avait alors ouvert une procédure disciplinaire et a finalement décidé de le sanctionner à la suite d'une rencontre avec le joueur et ses avocats lors de laquelle il "a fait part de ses regrets", selon un communiqué de Valence.

"Indépendamment de cette sanction, Valence et Adil Rami se sont mis d'accord pour travailler ensemble à trouver une solution satisfaisante pour les deux parties", précise le club dans son communiqué.

L'international français avait déclenché un conflit ouvert avec des commentaires peu affables.

"Cette année, nous avons perdu (David) Albelda, (Roberto) Soldado and Tino (Costa). Et maintenant, il n'y a plus dans le vestiaire qu'une bande de joueurs qui ne disent pas les choses en face", avait-il dit. "Je ne parle pas avec lui (Djukic). C'est le capitaine du bateau mais nous verrons à la fin de la saison où nous en sommes."

Peu après, Adil Rami avait soufflé sur les braises en affirmant qu'il n'avait rien fait de mal à ses yeux et que le club "causait du tort à sa dignité et à son image" de footballeur professionnel.

Il a joué trois des cinq matches de championnat depuis le début de la saison et les dix premières minutes de la déroute 3-0 contre Swansea en Ligue Europa. Il avait alors écopé d'un carton rouge et laissé ses coéquipiers à dix pendant 80 minutes.

Braden Phillips, Simon Carraud pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant