Football : à peine revenu, Ribéry rechute

le , mis à jour à 15:02
0
Football : à peine revenu, Ribéry rechute
Football : à peine revenu, Ribéry rechute

Un retour de courte durée. Franck Ribéry ne jouera plus en 2015 à cause d'une blessure contractée mercredi en Ligue des Champions, a annoncé le Bayern Munich ce vendredi. Des examens, effectués au retour de Zagreb, ont révélé que Ribéry souffre de problèmes musculaires, a indiqué le triple champion d'Allemagne, précisant qu'un problème identique privera aussi le défenseur central Mehdi Benatia des dernières sorties de l'année.

Ribéry, 32 ans, a fait son retour en buteur samedi lors de la défaite à Mönchengladbach (3-1), mettant fin à neuf mois d'indisponibilité en raison d'une blessure à la cheville droite. Titularisé mercredi face au Dinamo à Zagreb (0-2), l'ex-Marseillais a été remplacé à la pause du dernier match de poules de Ligue des champions.

Ribéry n'a joué que 23 matches la saison dernière

«Il se pourrait que je ne joue pas contre Ingolstadt (ndlr: samedi). Il faut aller doucement même si je meurs d'envie» de jouer, avait déclaré au quotidien Bild le Français, qui souffrirait de la cuisse droite. Ribéry ne pourra donc pas renouer avec son public de l'Allianz Arena, ni contre Ingolstadt samedi ni enfin contre Darmstadt mardi en 8es de finale de la Coupe d'Allemagne. Le dernier match de la phase aller prévoit un déplacement à Hanovre.

Certains spécialistes en Allemagne estiment que ce nouveau contretemps correspond plutôt à une mesure de précaution du Bayern qui ne veut pas risquer l'avenir de son ailier virevoltant en vue des joutes importantes de 2016. Pour Franz Beckenbauer, Ribéry «aidera certainement encore» l'équipe mais «peut-être pas autant que par le passé lorsqu'il jouait tout le temps». «Je ne dirais pas qu'il est 'cramé' mais il est souvent allé au-delà des limites», a fait remarquer le «Kaiser» au micro de la chaine Sky. La saison dernière, Ribéry n'a joué que 23 matches toutes compétitions confondues jusqu'à sa blessure à la cheville droite le 11 mars contre le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant