Football : 5 derbies (beaucoup) plus chauds que PSG-OM

le , mis à jour le
0
Le Superclasico entre Boca Juniors et River Plate, l'une des plus chaudes ambiances au monde.
Le Superclasico entre Boca Juniors et River Plate, l'une des plus chaudes ambiances au monde.

Depuis sa montée en épingle au début des années 1990, le classique entre le PSG et l'OM a parfois connu la passion, un excès qui guette tout derby entre deux équipes aux cultures et aux codes bien distincts. Si la rivalité entre la capitale et la cité phocéenne a pu être qualifiée de superficielle, ce n'est pas le cas pour d'autres derbies, où celle-ci est profondément enracinée.

Panathinaïkos-Olympiakos : les éternels ennemis

Athènes est partagée entre trois clubs majeurs : l'AEK, l'Olympiakos Le Pirée et le Pana. Si jadis, l'Olympiakos incarnait la frange populaire du football athénien, le club est depuis plusieurs années celui qui dispose de la plus grande latitude financière. L'opposition avec le Panathinaïkos est à l'origine sociale, mais, avec le temps, elle a pris une dimension sportive. Envahissement de terrain et violences sur un arbitre en 2002 après un penalty sifflé contre le Pana, attentat à la bombe au local du « Gate 13 », l'un des groupes d'ultras les plus fervents du Pana, décisions arbitrales litigieuses exacerbant la haine entre supporteurs des deux camps? Galvanisée par les tensions socio-économiques des dernières années, la rivalité tutoie la démence lorsque, en 2015, le championnat grec est suspendu par le gouvernement durant plusieurs semaines à la suite d'énièmes violences durant le derby. Les deux clubs étant omnisports, cette rivalité dépasse le simple cadre du football.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant