Football - 40 ans de Panini : le culte de l'image

le
0
L'album Panini saison 2015. Pour remplir l'intégralité d'un album, il faudrait acheter pas moins de 128 paquets, en admettant ne jamais tomber sur des doubles ! 
L'album Panini saison 2015. Pour remplir l'intégralité d'un album, il faudrait acheter pas moins de 128 paquets, en admettant ne jamais tomber sur des doubles ! 

C'est l'histoire d'une success-story qui a pour moteur la passion du football. Il y a 40 ans, les albums Panini faisaient irruption en France et ont contribué, bien avant Canal Plus, à populariser ce sport dans l'Hexagone. Plusieurs générations d'écoliers se sont en effet lancés avec ferveur dans la collection de vignettes auto-collantes représentant des joueurs de l'ex-Division 1 (aujourd'hui Ligue 1).

L'épopée commence en 1961 en Italie avec les quatre frères Panini (Giuseppe, Franco, Benito et Umberto) qui se lancent dans la commercialisation d'albums représentant des photos-portraits de joueurs de Série A. Niels Liedholm, footballeur suédois du Milan AC, figure sur la couverture de la première édition. Le succès est total. Les images se vendent par millions alors qu'elles ne sont pas encore adhésives et se fixent sur l'album à l'aide d'un tube de colle. Aujourd'hui, l'entreprise présente un chiffre d'affaires de près de 700 millions d'euros et emploie environ 900 salariés.

« Business » des vignettes dans les cours d'école

Panini doit son succès aux enfants. Dans les cours de récréation, les jeux de billes et les parties de chat perché sont alors férocement concurrencés par ce nouveau passe-temps lié au ballon rond avec cet album qui crée de nouveaux comportements et codes sociaux. « Les images Panini des footballeurs soulèvent la question de l'idéal du moi...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant