FOOT: pour la presse italienne, l'élimination de la Juve, «c'est Platini»

le
0
FOOT: pour la presse italienne, l'élimination de la Juve, «c'est Platini»
FOOT: pour la presse italienne, l'élimination de la Juve, «c'est Platini»

Michel Platini n'est plus prophète en Italie. Si l'on en croit tout du moins certains titres de la presse italienne et notamment le quotidien sportif qui suit plus particulièrement la Juventus Turin. Au lendemain de l'élimination de l'équipe piémontaise de la Ligue des Champions par le Galatasaray après un match épique joué en deux-temps à cause des conditions météorologiques, le journal sportif a titré en Une en français un énigmatique «Merci Michel».

En page intérieure, l'édito est encore plus explicite. On reproche indirectement à l'ancien numéro 10 de la Juve d'être à l'origine de l'élimination du champion d'Italie en titre. Pêle-mêle, on relève que l'Uefa aurait exercé un «diktat» pour que le match se rejoue dès le lendemain sur un terrain impraticable. D'autant que d'après Tuttosport, la pelouse n'a pas été bâchée mardi soir après l'interruption de la rencontre.

Pourquoi un tel acharnement contre celui qui avait été désigné joueur du siècle du côté de la Vieille Dame et qui a plutôt laissé un très très bon souvenir de ce côté-ci des Alpes (*). Certains journalistes transalpins voient la main de l'Uefa dans la décision de rejouer Galatasaray-Juventus le mercredi après-midi après avoir été interrompu la veille au soir au bout de 31 minutes. Le pelouse du club turc totalement abîmée par les chutes de neige a, il est vrai, largement compliqué la tâche des deux équipes pour proposer un spectacle alléchant.

20 minutes til kick off pic.twitter.com/hOsoRl31m5? John Bradley (@JBcommentator) 11 Décembre 2013

Même le président de Naples en veut à Platini

Mais Michel Platini semble être responsable de tous les maux du football italien qui n'est parvenu à placer qu'un seul club, l'AC Milan, en 8e de finale de la Ligue des Champions. Le président napolitain, Aurelio De Laurentiis, dont l'équipe est reversée en Ligue Europa après avoir décroché la 3e place de son groupe très ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant