FOOT-Luzenac. Fabien Barthez : « On ira jusqu'au bout »

le
0
FOOT-Luzenac. Fabien Barthez : « On ira jusqu'au bout »
FOOT-Luzenac. Fabien Barthez : « On ira jusqu'au bout »

Alors que la Ligue Professionnelle de Football a une nouvelle fois refusé mercredi soir l'accession de Luzenac (Luzenac Ariège Pyrénées) en Ligue 2, invoquant une absence de stade, Fabien Barthez, directeur général du club ariégeois, avertit dans une interview au Parisien / Aujourd'hui en France que le LAP « ira jusqu'au bout » pour faire valoir ses droits.

« On va déposer un référé au tribunal administratif, pour qu'en début de semaine prochaine, la Ligue 2 soit suspendue, et qu'on nous y réintègre, déclare-t-il. On va aussi demander 30 jours supplémentaires pour recruter, parce que le mercato s'achève lundi et que la Ligue a tout fait pour gagner du temps. Nous avons un stade : le Stadium en attendant que les travaux soient effectués à Ernest-Wallon (NDLR : le stade occupé par l'équipe de rugby du Stade toulousain). Mais les dés sont pipés depuis que Châteauroux a été autorisé à évoluer en Ligue 2. »

En attendant, c'est tout un club qui est dans l'attente. Notamment la vingtaine de joueurs qui espéraient encore pouvoir évoluer en Ligue 2. « J'ai toujours dit aux joueurs que je ne les empêcherai jamais d'aller évoluer quelque part, poursuit Fabien Barthez. Ceux qui veulent partir, je respecterai leur décision. Certains, d'ailleurs, sont déjà partis, et je ne leur souhaite que de bonnes choses. »

Lire l'intégralité de l'entretien avec Fabien Barthez dans le Parisien-Aujourd'hui en France du 29 août.

Un «feuilleton qui n'a que trop duré», estime le nouveau ministre des Sports

«C'est un feuilleton qui n'a que trop duré. Je ne sais pas qu'elle en sera définitivement la conclusion, mais je sais que Thierry Braillard (secrétaire d'Etat aux Sports, ndlr) travaille sur une simplification des procédures permettant d'éviter ce que j'ai appelé un feuilleton, tout à fait dommageable y compris pour les territoires qui sont concernés», a déclaré Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant