Foot : le FC Barcelone et le Real Madrid visés par une enquête de Bruxelles

le
0
Foot : le FC Barcelone et le Real Madrid visés par une enquête de Bruxelles
Foot : le FC Barcelone et le Real Madrid visés par une enquête de Bruxelles

Sept clubs de foot espagnols, dont les prestigieux Real de Madrid et FC Barcelone, généralement habitués à dominer le football européen, sont dans le collimateur de la Commission européenne qui les soupçonne d'avoir bénéficié d'aides publiques illégales.

«Les clubs de football professionnel devraient financer leurs coûts de fonctionnement et leurs investissements par une bonne gestion financière plutôt qu'aux frais du contribuable», a martelé le commissaire chargé de la Concurrence, l'Espagnol Joaquin Almunia, en annonçant l'ouverture d'une «enquête approfondie» contre sept clubs espagnols. Sont visés le Real Madrid, le Barça, l'Athletic Bilbao, Osasuna, Valence CF et Elche, en première division, ainsi que Alicante qui évolue en deuxième division.

Bruxelles cherche à déterminer si le Real Madrid, le FC Barcelone, l'Athletic Bilbao et Osasuna ont bénéficié indûment d'exonérations de charges sociales et de dettes fiscales. Ces quatre clubs appartiennent à leurs «socios» et ne sont donc pas constitués en sociétés anonymes. Cela leur permet notamment de bénéficier d'avantages pour le paiement de l'impôt sur les sociétés (25% au lieu de 30%).

Un terrain cédé au Real passe de 600.000? à 22,7 M?

La Commission veut également vérifier la compatibilité de 118 millions d'euros de prêts accordés en juillet 2011 par le gouvernement régional de Valence aux clubs de Valence CF, Alicante et Elche. La région de Valence est l'une des plus endettées d'Espagne avec une dette de 20% de son PIB et un déficit de 4,6% en 2011.

La Commission veut enfin vérifier les opérations immobilières autour de terrains du Real Madrid. Le Real a obtenu un terrain municipal dont la valeur était estimée à environ 600.000 euros en 1998 avant d'être réévaluée à 22,7 millions d'euros en 2011. La Commission soupçonne que la valeur de ce terrain a été sous-estimée lors de la transaction avec le club.

«Le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant