Foot : le Barça sacré champion d'Espagne, Zidane dit «chapeau» au Real

le
0
Foot : le Barça sacré champion d'Espagne, Zidane dit «chapeau» au Real
Foot : le Barça sacré champion d'Espagne, Zidane dit «chapeau» au Real

Le FC Barcelone est champion d'Espagne pour la 24e fois de son histoire ! Déjà sacré l'an dernier, le club catalan a conservé sa couronne samedi après-midi en s'imposant facilement sur le terrain de Grenade (3-0). Si l'Atlético Madrid n'était plus dans la course depuis une semaine, le Real pouvait encore espérer doubler Barcelone après une folle remontée (les hommes de Zinédine Zidane avaient dix points de retard avant le Clasico du 2 avril). Il lui fallait s'imposer à La Corogne, ce qu'il a fait (2-0), et espérer un nul ou une défaite de son grand rival dans le même temps.

Le Real champion quinze minutes...

Le suspense n'aura finalement duré qu'une mi-temps. Et le Real Madrid aura été virtuellement champion pendant quinze petites minutes. Cristiano Ronaldo a vite ouvert le score (7e) sur le terrain de la Corogne mais Luis Suarez lui a répondu dans le quart d'heure à Grenade (22e). Les deux hommes, en concurrence depuis des semaines pour terminer meilleur buteur du championnat, se sont affrontés jusqu'au bout avec un triplé pour le Barcelonais et un doublé pour le Portugais.

Au final, le jackpot est pour l'Uruguayen du Barça, champion et Pichichi (40 buts contre 35). Le Portugais tentera de se consoler en remportant la Ligue des champions, dont il est le meilleur buteur, le 28 mai face à l'Atlético Madrid d'Antoine Griezmann.

Zidane dit «chapeau» à son équipe malgré la 2e place

Même s'il s'est dit «déçu», l'entraîneur du Real Madrid Zinédine Zidane a salué samedi la persévérance de son équipe, qui a échoué à la deuxième place du Championnat d'Espagne 2015-2016 derrière le FC Barcelone. «Nous sommes tous déçus mais, après 38 journées, on ne peut rien changer. Barcelone a mérité le titre et ce que nous avons fait, pour notre part, mérite un coup de chapeau», a dit le technicien français en conférence de presse.  «Nous n'avons jamais baissé les bras et nous nous sommes battus jusqu'à la fin. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant