FOOT. L'OM de Garcia tenu en échec par Bordeaux (0-0)

le
0
FOOT. L'OM de Garcia tenu en échec par Bordeaux (0-0)
FOOT. L'OM de Garcia tenu en échec par Bordeaux (0-0)

Le chantier est immense. Le triste nul de l'Olympique de Marseille contre Bordeaux (0-0) a douché l'euphorie des débuts de Rudi Garcia, pour son premier match au Vélodrome, hier lors de la 11e journée de Ligue 1. Encore un 0-0 pour Frank McCourt. Le nouveau propriétaire de l'OM a vu au stade trois nuls vierges en trois matchs de son équipe, une semaine après le Clasico au PSG, pour le premier match de Garcia.

Malgré le soutien volcanique d'un stade quasiment plein avec 57.091 spectateurs, le record de la saison, le onze de Garcia n'a pas fait mieux que celui de Franck Passi contre Lyon, le premier 0-0 de l'Américain. Marseille a poussé les vingt premières et les vingt dernières minutes, avec un Florian Thauvin dans tous les bons coups, mais n'a pu offrir une victoire à un public qui voulait croire la révolution déjà gagnée. L'OM ne gagne qu'une place, montant à la 10e. L'objectif numéro un, la première moitié de tableau, est rempli, mais le Vélodrome est resté sur sa faim.

Pour l'instant, le changement le plus notable au Vélodrome est le choix du banc sud, les prédécesseurs de Garcia s'installaient au nord. A noter aussi que le brassard de capitaine itinérant de Rudi Garcia a fini cette fois autour du bras de Rod Fanni, après Bafétimbi Gomis au PSG et Lassana Diarra à Clermont.

Bordeaux a pris son quatrième point en six matchs, mais a peut-être perdu Adam Ounas, sorti en grimaçant, la main sur la cuisse droite (72e), remplacé par Gaëtan Laborde. Dans le 4-3-3 estampillé Garcia, les "minots" Maxime Lopez et Zinédine Machach ont conservé leur place du 16e de finale de Coupe de la Ligue gagné à Clermont (2-1), mais seul le premier a confirmé sa bonne prestation de mercredi.

Thauvin s'est démené

L'OM a attaqué pied au plancher la première période, avec un pressing agressif, puis a baissé d'intensité et Bordeaux a retrouvé le ballon. Rien toutefois de bien dangereux ne s'est produit, hormis un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant