Foot : l'OM boycotte le Vélodrome et jouera à domicile à Montpellier

le
0
Foot : l'OM boycotte le Vélodrome et jouera à domicile à Montpellier
Foot : l'OM boycotte le Vélodrome et jouera à domicile à Montpellier

L'Olympique de Marseille s'appellera peut-être un jour l'Olympique de Montpellier. En attendant, le club marseillais a annoncé hier après-midi qu'il préférait le stade de la Mosson, dans l'agglomération héraultaise, à un Vélodrome flambant neuf de 67 000 places.

Afin de protester contre un loyer provisoire fixé fin juin à 381 000 ¤ la rencontre à domicile pour la saison 2014-2015 (soit 8 M¤ par an, plus un pourcentage sur les recettes), l'Olympique de Marseille «accueillera» donc Montpellier à la Mosson, le dimanche 17 août à 14 heures, lors de la deuxième journée de Ligue 1.

«C'est une fin de discussion avec la mairie», assure Philippe Perez, joint hier soir. «Nous avons signé la convention avec Montpellier ce jeudi et nous avons posé les jalons pour de futurs matchs à la Mosson (notamment la réception de Nice fin août et de Rennes mi-septembre, lors des quatrième et sixième journées), poursuit le directeur général du club. Cela nous coûtera bien moins cher qu'un match au Vélodrome, n'en doutez pas, même si nous devons trouver des solutions pour nos abonnés. L'Olympique de Marseille planifie désormais toute sa saison à l'extérieur. Nous avons aussi déposé plusieurs recours devant le tribunal administratif de Marseille.»

La mairie a proposé d'aligner le loyer sur l'exemple lillois

Après deux semaines de négociations très serrées entre la mairie de Marseille et l'Olympique de Marseille, et alors qu'un accord semblait possible, tout s'est effondré hier. La municipalité a décidé de calquer sa dernière proposition sur le loyer du stade Pierre-Mauroy, à Lille, réglé par le Losc : «Ces conditions prévoient 5 M¤ de part fixe, une part variable de 20 % déclenchée à partir de 17,5 M¤ de billetterie et l'application de la taxe sur les spectacles à hauteur de 8 %», détaille la mairie dans un communiqué publié hier soir, qui fait valoir «un pas en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant