FOOT. L'industriel belge Marc Coucke entre au capital de Lille

le
0
FOOT. L'industriel belge Marc Coucke entre au capital de Lille
FOOT. L'industriel belge Marc Coucke entre au capital de Lille

Le club de Lille (Ligue 1) vient d'annoncer l'entrée à son capital de l'industriel belge Marc Coucke, Pdg et cofondateur en'87 du groupe pharmaceutique Omega Pharma. D'après un communiqué de la direction de la formation nordiste, «il devient le 3ème plus important actionnaire du club » à hauteur de 5% derrière le président Michel Seydoux et le partenaire historique le groupe Partouche.

Coucke était déjà implanté en quelque sorte à Lille après être devenu cet été le principal sponsor maillot moyennant un partenariat de 5 millions d'euros via la societé Etixx, une filiale d'Omega Pharma. Il est lui-même l'actionnaire majoritaire d'Ostende (club de D1 belge) et sponsor majeur de l'équipe cycliste Omega Pharma Quick Step.

«Je serai avec plaisir un des associés de Michel Seydoux, pour faire grandir ce projet du LOSC, humble mais ambitieux, régional mais international, mature mais toujours porté sur l'avenir et la formation, a déclaré Coucke dans un communiqué diffusé par le club. Plus que jamais, ça doit être un plaisir évident d'être joueur, membre du staff ou supporter du LOSC ! J'espère pouvoir donner un petit apport à toute l'équipe du LOSC pour renforcer ce superbe projet ».

«Cela ne signifie pas mécaniquement que le LOSC pourra demain concurrencer les plus grands clubs français et européens»

Cette arrivée ne fait pas pour autant basculer le Losc dans une nouvelle dimension et rejoindre par exemple en terme d'investissement le PSg par exemple. Michel Seydoux l'a rappelé. «L'arrivée d'un nouvel actionnaire ne signifie pas mécaniquement que le LOSC pourra demain concurrencer les plus grands clubs français et européens, a déclaré Michel Seydoux, le président du LOSC. Mais elle permet, aux côtés d'Isidore Partouche et de l'ensemble des actionnaires historiques du LOSC, de poursuivre sereinement le projet et les ambitions du club. C'est une alliance extrêmement positive et un signe qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant