Foot : l'Abkhazie, championne du monde !

le
0
Sur un terrain de foot, des panneaux vantent les footballeurs légendaires d'Abkhazie.
Sur un terrain de foot, des panneaux vantent les footballeurs légendaires d'Abkhazie.

La grande championne de foot de la Coupe du monde des communautés non reconnues est... l'Abkhazie ! C'est ce « pays » situé entre le Caucase et la mer Noire, en quête de légitimité sur la scène internationale depuis des années, qui a remporté la ConIFA (Confédération des associations indépendantes de football), qui réunissait du 28 mai au 5 juin douze « États », ou en tout cas qui aimeraient le devenir un jour. Avec un objectif évident : la reconnaissance internationale et surtout? médiatique.

Parmi eux, et outre l'Abkhazie la championne, la Padanie au nord de l'Italie, le Haut-Karabagh situé en Azerbaïdjan ou encore l'île de Man au large des côtes britanniques. Sans oublier le Kurdistan, le Penjab, le Somaliland ou Chypre-Nord.

Une victoire aussi politique

Pour l'Abkhazie qui, comme les autres « États », cherche à tout prix à gagner en crédibilité aux yeux du monde, ce n'est pas seulement une belle victoire sportive. Elle est aussi politique. Après l'effondrement du bloc soviétique, l'Abkhazie rattachée à la Géorgie a fait sécession et Soukhoumi, « la capitale », a déclaré son indépendance dès 1992. Cette victoire du foot abkhaze est aussi une victoire pour la Russie. Le Kremlin a reconnu officiellement l'Abkhazie en août 2008 pour faire écho à l'indépendance du Kosovo en février 2008.  « Si les Russes ont reconnu l'Abkhazie, c'est pour donner une bonne leçon aux...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant