Foot italien : quand les supporteurs font la loi

le
0
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Le match opposant Nocera à Salerne, deux équipes professionnelles de seconde division, restera dans les annales du foot italien. Tout d'abord pour la décision de l'entraîneur de Nocera de procéder aux trois substitutions réglementaires au cours des deux premières minutes de jeu. Puis en raison de l'épidémie de blessures qui frappa ensuite les joueurs. En dix minutes et sans contact avec leurs adversaires, ce sont 5 joueurs de Nocera qui quittent le terrain en boitant et laissent leurs équipiers à 6 contre 11. Résultat : conformément au règlement, l'arbitre est contraint d'arrêter la partie, faute de combattants. "Mes joueurs se sont mal échauffés", dira l'entraîneur de Nocera pour justifier cette fuite vers l'infirmerie.Une parodie qui tiendrait du ridicule si elle ne cachait pas la violence des tifosi (supporteurs en italien, NDLR) de Nocera. Le match était en effet considéré à risque par les autorités. N'évoluant plus dans la même catégorie, les deux équipes ne s'étaient pas rencontrées depuis 25 ans, mais la rivalité ancestrale entre les deux clans de supporteurs était connue. Le préfet avait donc jugé nécessaire d'interdire aux tifosi de Nocera de faire le déplacement à Salerne. Un outrage pour ces derniers, qui ont décidé de faire annuler le match.Avertissement sérieux

La veille de la partie, 200 supporteurs se sont ainsi rassemblés devant l'hôtel où séjournaient les joueurs de Nocera. Leur slogan : "Si vous jouez, on vous...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant