FOOT: Heureux qui comme le Pape François...

le
0
FOOT: Heureux qui comme le Pape François...
FOOT: Heureux qui comme le Pape François...

Le Pape François est heureux. Féru de sports et surtout de football et en particulier du club argentin de San Lorenzo, le souverain pontife a rompu avec le protocole habituel pour s'exclamer «Quel bonheur!», après la victoire de son club de coeur dans le tournoi d'ouverture du championnat argentin contre le rival de Velez Sarsfield's lors de la 19e et dernière journée. Il possède la carte de membre à vie du club (numéro de socios: 88235N-0).

Dès son réveil, son second secrétaire, l'Argentin don Fabian Pedacchio Leaniz, a annoncé au pape que San Lorenzo de Almagro, équipe de Buenos Aires, avait conquis le titre, après un 0-0 contre Velez.

Le pape de son vrai nom Jorge Mario Bergoglio a plusieurs fois évoqué le titre de 1946, conquis par la grande équipe de San Lorenzo, quand il allait petit garçon au fameux stade du Vieux Gazomètre avec son père voir les matches du «Cyclone», le surnom des Rouge et Bleu de San Lorenzo. Et comme un don du ciel n'arrive jamais seul, le 12e titre de l'histoire de San Lorenzo, arrive la veille des 77 ans du Saint-Père.

Amateur de football, le pape François a souvent reçu des équipes au Vatican, notamment les deux de Rome, la Lazio et l'AS Rome, avant un derby, où les sélections d'Italie et d'Argentine cet été avant un match amical entre elles.

Deux supporteurs des Newell's Old Boys tués

Deux supporteurs du club argentin des Newell's Old Boys, l'équipe du champion du monde franco-argentin David Trezeguet, ont été tués à Rosario par un partisan du club rival de Rosario central. Outre les deux supporteurs de 34 et 39 ans, une femme de 29 ans et une fillette de 9 ans qui voyageaient dans le même véhicule utilitaire ont été blessées par les tirs d'un motard qui portait un maillot du club de Rosario Central, l'autre grand club de la ville de Rosario.

Dimanche, le club de Trezeguet, titulaire en attaque, pouvait enlever en cas de victoire un deuxième titre consécutif lors de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant