FOOT-Bayern-Dortmund : trois duels de champions

le
0
FOOT-Bayern-Dortmund : trois duels de champions
FOOT-Bayern-Dortmund : trois duels de champions

Ce soir la finale de la Ligue des Champions à Wembley opposera deux poids lourds de Bundesliga, le Bayern Munich et le Borussia Dortmund. Depuis 2008, ces deux grandes équipes se sont affrontées 16 fois, et le Bayern mène d'une courte tête avec 7 victoires contre 6 à son adversaire, et 3 matches nuls. Au coeur du match, plusieurs duels seront à surveiller.

Mario Mandzukic vs Robert Lewandowski

Le plus intense opposera Mario Mandzukic à Robert Lewandowski. Si le Croate du Bayern Munich et le Polonais de Dortmund s'inscrivent dans un collectif solide, ils brillent avant tout par leurs statistiques individuelles. Tous deux ont su imposer leur style de jeu au niveau européen et nous régalent. Si Mandzukic s'illustre plus souvent dans les airs, Lewandowski fait admirer sa force de pénétration. Avec le Bayern, le Croate de 27 ans a remporté cette saison le 23e titre de champion du club. Il y a largement contribué avec pas moins de 15 réalisations pour 24 titularisations. Le Polonais a été plus efficace avec Dortmund : 24 buts en 31 matches disputés.

Pour encore quelques heures, leur palmarès international reste vierge, et jusqu'à présent, en C1 c'est Lewandowski qui domine. Auteur à 24 ans d'un quadruplé historique face au Real Madrid (4-1 en demi-finale aller), il totalise 10 buts et 2 passes décisives tandis que Mandzukic compte 2 buts et 1 passe décisive. Les deux attaquants restent a égalité pour le nombre de fautes commises (24), ce qui atteste de leur dévouement pour leur équipe.

Marco Reus vs Thomas Müller

De chaque côté du terrain, on pourra également apprécier les qualités des milieux offensifs Marco Reus et Thomas Müller. Né à Dortmund mais jaune et noir depuis un an seulement, Reus voudra prouver du haut de ses presque 24 ans (le 31 mai) son statut de meilleur joueur de Bundesliga 2012, qu'il a obtenu alors qu'il jouait encore pour Mönchengladbach.

Müller, également de la génération 1989, est un pilier...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant