Fonte record de la banquise arctique en 2012

le
0
La banquise arctique a fondu à une vitesse record en 2012, «un signe inquiétant du changement clima­tique», selon l'Organisation météorologique mondiale.

L'année 2012 se classe parmi les dix années les plus chaudes jamais observées depuis les premiers relevés de températures effectués en 1850, a confirmé jeudi l'OMM (Organisation météorologique mondiale).

Mais, pour l'agence de l'ONU, le fait climatique le plus significatif de l'année écoulée est sans conteste la «fonte record» de la banquise arctique. À la mi-septembre, elle a atteint «le niveau le plus bas de son cycle annuel, avec 3,41 millions de kilomètres carrés», précise-t-elle. Soit une superficie inférieure de 18 % au précédent minimum, en 2007, qui, à l'époque, était également un record. «Le chiffre de cette année représente une diminution de 49 %, soit 3,3 millions de kilomètres carrés, par rapport à la moyenne des minima calculés pour la période 1979-2000», précise encore l'organisation. La s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant