Fonds : profitez du big bang du «Big Data» !

le
0
La voiture autonome mise au point par Valeo et Safran recueille des données via une centrale à inertie reliée à des capteurs. Elle peut circuler en respectant le code de la route et en évitant les obstacles. (© Valeo)
La voiture autonome mise au point par Valeo et Safran recueille des données via une centrale à inertie reliée à des capteurs. Elle peut circuler en respectant le code de la route et en évitant les obstacles. (© Valeo)

Le Big Data, quèsaco ? Ce concept devient un véritable phénomène technologique. Il a d’abord désigné les techniques et les équipements de stockage pour les montagnes de données issues de l’informatique. Il recouvre de plus en plus le traitement et l’exploitation en masse des données numériques transmises ou recueillies par des ordinateurs, des smartphones ou des capteurs.

Le Big Data a déjà bouleversé l’organisation des entreprises. Il va révolutionner notre vie quo­tidienne. La voiture autonome est sans doute l’application la plus spectaculaire du moment. Valeo et Safran viennent de présenter au Salon automobile de Francfort le modèle déjà dévoilé à Paris en mars.

L’essor de l’eau «intelligente»

Ce véhicule expérimental fonctionne à l’aide de capteurs, d’un scanner laser, d’une caméra et d’une centrale à inertie pour se guider, respecter la signalisation et éviter les obstacles «seul, sans intervention humaine.» L’information selon laquelle quatre Citroën C4 Picasso sillonneraient l’Île-de-France en pilotage automatique, et même le périphérique, depuis le mois de juillet, n’a cependant pas été confirmée par la direction de Peugeot. 

Veolia Environnement et IBM ont annoncé l’an dernier le début de leur partenariat en matière de pilotage des réseaux en temps réel pour distribuer de l’eau

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant