Fonds PEA PME : les sociétés de gestion dans les starting blocks

le
0

(NEWSManagers.com) - Le dispositif PEA-PME séduit incontestablement les sociétés de gestion. Une étude réalisée par Morningstar avec la collaboration du site Toutsurmesfinances.com et le bureau de recherche indépendant sur les small & midcaps françaises IDMidCaps, indique ainsi que, sur 39 sociétés de gestion ayant répondu ? toutes présentes dans la catégorie small & midcaps de Morningstar - 71% d'entre elles comptent lancer une offre de fonds PEA PME et 15% comptent même en lancer plusieurs.

Plus précisément, 50% des gérants envisagent de créer un fonds uniquement investi en actions et 50% un fonds composé d'actions et d'obligations émises par des PME. Dans la majorité des cas, il s'agit d'un produit destiné à étoffer les gammes existantes. 61%, créeront donc un nouveau produit et seulement 30% des établissements interrogés pensent adapter un produit existant. A noter également l'absence de biais géographique du côté des valeurs recherchées. Les sociétés de gestion sondées affichent un intérêt équilibré entre univers d'investissement purement hexagonal ou européen.

Cela étant, les gérants sont lucides sur le développement de leur produit au regard de la taille de la classe d'actifs. Ainsi, les trois quarts des sociétés interrogées n'envisagent pas collecter plus de 50 millions sur ce type de fonds. Les plus optimistes, qui tablent sur une collecte comprise entre 100 et 200 millions d'euros, ne représentent que 8 % des sociétés interrogées. " Tout cela semble cohérent avec les actifs sous gestion au sein des sociétés dans la catégorie Morningstar Actions France Small&Mid Caps, qui atteignent aujourd'hui en moyenne 70 millions environ" , confirme Morningstar.

Qu'attendre de ce très bon accueil réservé à ces fonds ? " En termes de performances, et jusqu'en septembre, les multiples 2013 étaient en ligne avec ceux des 4 dernières années" , répond Morningstar qui note que depuis, le CAC M&S a gagné 10%. Les prévisions ont été légèrement abaissées désormais. " Par ailleurs" , relève l'enquête, " la progression de l'indice ne s'accompagne pas pour le moment d'une augmentation des volumes. La poursuite de la hausse passera par un retour des capitaux. La réallocation des actifs vers les actions européennes est en cours depuis quelques mois et, pour le segment spécifique des valeurs moyennes, le lancement du PEA PME devrait donner un coup d'accélérateur supplémentaire" , conclut l'enquête.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant