Fonds en euros : quel rendement jusqu'en 2019 ?

le
1
Les hypothèses de rendement dévoilées par Facts and Figures montrent une baisse tendancielle du rendement des fonds en euros. (© Facts and Figures / Fotolia)
Les hypothèses de rendement dévoilées par Facts and Figures montrent une baisse tendancielle du rendement des fonds en euros. (© Facts and Figures / Fotolia)

Grâce à un rendement moyen de 2,5% en 2014 très attrayant compte tenu du niveau de l’inflation (+0,5% en 2014) et du niveau actuel des taux obligataires (1,24% sur l’OAT de la France le 17 juin), le fonds en euros continue d’attirer massivement les capitaux des épargnants, avec près de 1.300 milliards d’euros d’encours.

Toutefois, les assurés pourraient être rapidement contraints de revoir leur stratégie d’allocation d’actifs. Le cabinet de conseil en stratégie et management Facts & Figures vient en effet de publier dans la sixième édition de son baromètre de l’Épargne-Vie Individuelle ses hypothèses de rendement pour les cinq prochaines années. L’érosion des rendements devrait ainsi se poursuivre à un rythme de 10 à 20 centimes par an.

Bloc "A lire aussi"

Dans le détail, le taux net moyen distribué sur les contrats serait compris entre 2,10 et 2,30% en 2015, entre 1,90 et 2,10% en 2016, entre 1,75 et 1,95% en 2017, entre 1,65 et 1,75% en 2018, et entre 1,55 et 1,65% en 2019.

Ces hypothèses sont calculées en tenant compte d’une potentielle reprise de la provision pour participation aux bénéfices (PPB). En effet, les assureurs ne sont par obligés de reverser immédiatement tous les bénéfices dus aux assurés. Le solde vient alimenter une réserve qui doit être utilisée dans les huit ans.

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jlehebel le vendredi 8 jan 2016 à 16:25

    Bravo facts and figures cela s'avère complètement faux et ceux qui ont investi en fonds multi supports vont déguster.