Fondation Hamon : Pasqua et Santini devant la justice

le
0
Les deux anciens ministres ont été renvoyés en correctionnelle dans l'affaire de cette fondation d'art qui n'a jamais vu le jour à Issy-les-Moulineaux, près de Paris.

Deux anciens ministres devant la Justice. Charles Pasqua et André Santini ont été renvoyés en correctionnelle à Versailles dans l'affaire de malversations présumées en lien avec la fondation d'art Jean Hamon. Ils seront notamment jugés pour «détournement de fonds publics», a précisé le parquet de Versailles confirmant une information de RTL, confirmée par le parquet. La date du procès n'a pas été précisée.

Sans attendre les réquisitions du parquet, une procédure inhabituelle, la juge d'instruction Nathalie Andreassian a rendu mercredi son ordonnance de renvoi qui concerne une dizaine de mis en examen, dont le collectionneur Jean Hamon qui sera jugé pour «abus de biens sociaux» et «recel de détournement de fonds publics».

Réagissant à l'annonce de ce renvoi, Me Grégoire Lafarge, l'avocat d'André Santini, a déclaré que ce dernier était «extrêmement serein» et réaffirmait «son absence totale d'implication dans ce dossier». L'avocat a aussi visé la

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant