Fonctionnaires : la prime à la performance remise en cause

le
0
Cette prime concernait seulement 115.000 fonctionnaires fin 2012, sur près de 2 millions au total.

Marylise Lebranchu veut en finir avec un des symboles forts des années Sarkozy. «La rémunération à la performance va sans doute changer, a déclaré ce mardi la ministre de la Fonction publique en marge de ses v½ux à la presse. Comme la suppression du jour de carence, la rémunération au mérite était un tract politique de la majorité précédente.»

Marylise Lebranchu entend, précise l'un de ses conseillers, «supprimer la prime de fonction et de résultat qui aboutissait à une individualisation accrue au détriment du travail collectif». Cette prime concernait seulement 115.000 fonctionnaires fin 2012, sur près de 2 millions au total, à savoir principalement ceux de la catégorie A qui dominent la hiérarchie. La ministre veut également, poursuit-on de même source, «limiter la prime à la performance aux seuls cadres et rétablir la prime au mérite pour tous les...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant