Foncière des Régions relève ses objectifs après des revenus locatifs en hausse sur 9 mois

le
0

La société Foncière des Régions (FDR) a relevé jeudi ses objectifs de résultats annuels et publié des revenus locatifs en hausse de 3,8% sur les neuf premiers mois de 2016, grâce à l'immobilier résidentiel allemand et à des acquisitions.

De janvier à septembre, les revenus locatifs - équivalent du chiffre d'affaires pour les foncières - se sont élevés à 431 millions d'euros, en croissance de 3,8% sur un an, selon un communiqué.

Cette progression est due aux livraisons d'actifs effectuées en 2015 par FDR, ainsi qu'aux acquisitions de bureaux réalisées cette année en France et à un renforcement dans l'hôtellerie en Europe - en particulier en Allemagne, détaille le groupe.

Elle est surtout générée par les importants investissements du groupe dans l'immobilier résidentiel outre-Rhin, tandis qu'à périmètre constant, les loyers restent stables sur 9 mois.

Fort de ces chiffres, le groupe table désormais sur un résultat net récurrent par action en croissance "de l'ordre de 2%" cette année, contre "stable" auparavant.

FDR a vu en revanche ses revenus reculer dans l'hôtellerie "en raison des attentats", dit la foncière, (-3,7%, dont -9,3% sur les loyers variables AccorHotels).

Cette contre-performance "a été compensée par la bonne performance en résidentiel allemand" (+3,1%, dont +5% à Berlin).

Quant au portefeuille de bureaux en Italie, il voit ses revenus progresser de 2,1% "hors Telecom Italia", ce qui "traduit les premiers effets positifs du plan d'amélioration du taux d'occupation", dit Foncière des Régions.

Le groupe, qui affiche une activité d'investissement soutenue, estime que ces neuf premiers mois "confortent (son) positionnement" et "consolident les bases d'une croissance pérenne".

A fin septembre, FDR dit avoir sécurisé 1,4 milliard d'euros d'investissements, à "près de 80%" concentrés à Paris, Berlin et Milan, avec un rendement moyen de 6,3%. Son programme d'investissements est de 3 milliards d'euros, dont 669 millions d'euros seront livrés "d'ici 2018".

Depuis le début de l'année, la foncière a réduit son exposition au résidentiel en France et en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, ainsi qu'aux hôtels Accor en France.

Elle a aussi quitté le secteur de la santé, en cédant l'été dernier 26 établissements, pour la plupart des maisons de retraite médicalisées (EHPAD), à la société de gestion Primonial Reim pour 301 millions d'euros.

ref/mch/ef/tes


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant