Foncière des Régions : le portefeuille de projets s'améliore

le
0
Intérieur de la tour CB 21 à La Défense. Elle fait partie du patrimoine de Foncière de Régions. (© Foncière des Régions)
Intérieur de la tour CB 21 à La Défense. Elle fait partie du patrimoine de Foncière de Régions. (© Foncière des Régions)

Au 30 juin, la foncière dirigée par Christophe Kullmann et contrôlée par l’homme d’affaires italien Leonardo Del Vecchio a dégagé un résultat net récurrent de 2,64 euros par action, en hausse limitée de 1%. Suffisant toutefois pour confirmer l’objectif de stabilité sur l’année.

Foncière des Régions est la plus diversifiée des foncières cotées à Paris. Avec un patrimoine de 18,3 milliards d’euros, dont 11,7 milliards en part du groupe, sa présence s’étend du bureau en France (44%) et en Italie (18%) à l’hôtellerie en Europe (14%), en passant par le résidentiel en Allemagne (20%), la foncière ayant concentré ses acquisitions sur ces deux dernières familles.

Carnet de projets regarni

En six mois, elle a non seulement cédé 689 millions d’euros d’actifs, mais acheté ou signé pour 1,78 milliard d’euros. Surtout, Foncière des Régions a regarni son carnet de projets avec 23 opérations pour 2,3 milliards, contre 11 projets pour 900 millions à fin 2015.

Cette capacité à offrir davantage de visibilité est de bon augure pour le moyen terme et permet d’espérer que la généreuse politique de distribution ne sera pas remise en cause une fois que l’effet de la baisse des taux qui soutient le résultat récurrent par action – et donc le dividende – sera dissipé. Nous ne vendons plus l’action, qui s’échange au niveau de l’actif net réévalué de continuation de

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant