Foncière de Paris : le ton monte d'un cran entre Eurosic et Gecina

le
0
Foncière de Paris est spécialisée dans les actifs de bureaux et d'hôtellerie dans la capitale. (© DR)
Foncière de Paris est spécialisée dans les actifs de bureaux et d'hôtellerie dans la capitale. (© DR)

Qui contrôlera Foncière de Paris ? Spécialisée dans les actifs de bureaux et d’hôtellerie dans la capitale, la foncière fait l’objet d’une double offre publique d’achat (OPA) et d’échange (OPE). La première a été initiée en mars par Eurosic. L’offre amicale est proposée à 136 euros par action pour sa part en numéraire ou 24 actions Eurosic contre 7 Foncière de Paris, jus­qu’au 22 juin inclus.

Or, mi-mai, Gecina a renchéri avec une offre sensiblement supérieure : 150 euros en cash par action ou 6 actions Gecina pour 5 Foncière de Paris. L’opération ne sera ouverte que le 30 juin. Elle fait l’objet d’une étude de la part du conseil de surveillance de Foncière de Paris, qui a nommé un expert indépendant pour l’évaluer.

Pour les investisseurs, la cause paraît entendue : avantage à Eurosic qui, malgré une offre financière moins disante, paraît devoir l’emporter. Le cours de Foncière de Paris, qui évolue 6 à 7% sous le niveau de 150 euros proposé par Gecina, en témoigne.

La raison ? Eurosic réaffirme avoir sécurisé près de 73% du capital de sa cible. La foncière pilotée par Yan Perchet et la famille Ruggieri a racheté 26,6% de la cible auprès d’Allianz et de Generali. Parallèlement, trois importants actionnaires de Foncière de Paris viennent de lui réitérer son soutien, notamment Covéa (29,6%) et les Assurances du Crédit Mutuel (11,5%). Le cas échéant, Gecina

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant