Foncière de Paris : Eurosic l'emporte... et maintenant ?

le
0
Un immeuble appartenant au patrimoine d'Eurosic. (© Eurosic)
Un immeuble appartenant au patrimoine d'Eurosic. (© Eurosic)

La double OPA-OPE opposant Eurosic et Gecina pour le contrôle de Foncière de Paris a livré son vainqueur. Eurosic l’emporte avec 76,7% de sa cible. Ce qui lui permet de cons­tituer un acteur de poids de l’immobilier coté avec un patrimoine de 5 milliards d’euros.

À vrai dire, il n’y avait plus guère de suspense depuis que la cour d’appel de Paris avait refusé en référé de prolonger le calendrier des deux offres dans l’attente d’un jugement sur le fond des plaintes déposées par Gecina et l’association de défense des actionnaires minoritaires (Adam).

Or, malgré une offre faciale moins-disante (136 euros) que celle de sa rivale (150 euros), Eurosic savait pouvoir compter sur les engagements d’apport de Covea et ACM, les deux principaux actionnaires de Foncière de Paris, aussi présents dans son propre tour de table.

Eurosic a gagné… sans convaincre pour autant

Le feuilleton n’est pas terminé. Tout d’abord, Eurosic pourrait avoir du mal à retirer Foncière de Paris de la cote, ce qui risque de compliquer sa future politique d’arbitrage d’actifs. En fait, la foncière qui détenait déjà…% de sa cible n’a convaincu, hors Covea et ACM, que 10% des actionnaires de Foncière de Paris.

Gecina a pour sa part ramassé 13,6% des titres, notamment ceux du Conservateur et de Zurich Insurance, plus séduits par ses 150 euros que par les 136 euros d’Eurosic. Mais Gecina renonce,

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant