Foncia épinglée par la Cnil pour des "commentaires insultants"

le
0
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Foncia dans le viseur de la Cnil. L'agence immobilière a reçu un avertissement de la Commission nationale de l'informatique et des libertés pour "des milliers de commentaires excessifs" sur ses clients, ou ceux d'une filiale du groupe. Si Foncia a tenté de faire annuler l'avertissement adressé après un contrôle de la Cnil il y a quatre ans en blâmant ses filiales et en affirmant n'avoir "aucun contrôle d'activité ou de gestion sur leurs agences", la décision a été confirmée le 12 mars par le Conseil d'État. Les commentaires de l'agence immobilière touchaient aussi bien à la vie privée, à l'état de santé qu'aux opinions religieuses de ses clients comme le révèle la Cnil sur son site qui rappelle par ailleurs que "les zones commentaires disponibles dans certains logiciels de gestion de clients ou de prospects ne doivent contenir que des informations objectives et que les personnes concernées ont le droit de demander à accéder à ces commentaires". Ceux-ci s'avéraient également parfois insultants. La Cnil publie sur sa page web quelques commentaires notés par Foncia : "famille de juifs très pratiquante", "expulsion d'un logement", "folle ! En dépression", "il sentait l'alcool lors de sa visite", "gros con", "enquête du SRPJ en cours", "son mari est décédé, son enfant un mois plus tard... encore un peu sous le choc".À la suite de la publication de cet article, Foncia tient à nous préciser les éléments suivants...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant