Foley crucifie une magnifique Ecosse

le
0
Foley crucifie une magnifique Ecosse
Foley crucifie une magnifique Ecosse

En inscrivant une pénalité dans la dernière minute, Bernard Foley a sauvé les Wallabies, qui s'imposent d'un petit point contre une magnifique équipe écossaise (35-34). En demi-finales, l'Australie retrouvera l'Argentine.

Le debrief

Comme le pays de Galles samedi face à l'Afrique du Sud, l'Écosse a cru tenir le bon bout. Impressionnants dans les rucks mais aussi très joueurs, les hommes de Vern Cotter ont fait douter comme jamais les Wallabies. Et pensaient même avoir fait le plus dur lorsque Mark Bennett intercepta la passe de Slipper pour permettre à son équipe de passer devant à cinq minutes du terme. Mais, malgré deux essais « cadeaux » avec celui offert par Foley, les Wallabies sont parvenus à s'imposer, grâce notamment à leurs intenables trois-quarts. C'est Foley, encore lui, qui a inscrit la pénalité de la gagne dans la dernière minute du match. S'ils ont inscrit cinq essais, les joueurs de Michael Cheika ont aussi montré des lacunes étonnantes (notamment en mêlée fermée et dans le jeu au sol) que ne manqueront pas d'exploiter les Argentins la semaine prochaine. Une chose est sure : on devrait une nouvelle fois assister à un beau match de rugby entre deux équipes très joueuses.

Le joueur qui a crevé l’écran

Héros du match de poules face à l'Angleterre (33-13), Bernard Foley n'a pas réédité cette belle performance ce dimanche à Twickenham. S'il a certes passé la pénalité de la gagne (80e), il avait précédemment laissé des points en route dans les tirs au but (4/7) et a couté cinq points à son équipe en se faisant contrer par Russell (59e).

Le tweet qui nous a fait rigoler

La stat dont on se souviendra

18. Comme le nombre de plaquages du deuxième-ligne écossais Jonny Gray.

Les joueurs à la loupe

Australie
De retour de suspension, HOOPER a rendu une très belle copie. Un essai (39eme) inscrit, mais aussi beaucoup de disponibilité sur les phases offensives. Le flanker australien a presque fait oublier l'absence de son compère David Pocock. Les deux ailiers, ASHLEY-COOPER et MITCHELL ont bien conclu les séquences australiennes. Le second a d'ailleurs marqué deux essais qui lui permettent de revenir à un rang du record partagé par Habana et Lomu. KURIDRANI a lui aussi fait beaucoup de mal à la défense écossaise.

Écosse
Titulaire de dernière minute suite à son blanchissement par la commission de discipline, J.GRAY a été précieux en défense, avec dix-huit plaquages au compteur. Son frère R.GRAY a lui aussi beaucoup contrarié les australiens notamment dans les rucks. Derrière, LAIDLAW a été impérial au pied (7/8). SEYMOUR et BENNETT, auteurs chacun d'un essai plein d'opportunisme, auraient bien pu faire pencher la balance du bon côté.

La feuille de match

CM2015 (Quarts de finale) / AUSTRALIE - ECOSSE : 35-34

Twickenham (80 500 spectateurs environ)
Temps doux - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Joubert (AFS)

Essais : Ashley-Cooper (9eme), Mitchell (29eme, 44eme), Hooper (39eme), Kuridrani (64eme) pour l'Australie – Horne (18eme), Seymour (59eme), Bennett (75eme) pour l'Écosse

Transformations : Foley (45eme, 65eme) pour l'Australie – Laidlaw (18eme, 75eme) pour l'Écosse

Pénalités : Foley (54eme, 80eme) pour l'Australie – Laidlaw (14eme, 21eme, 34eme, 48eme, 70eme) pour l'Écosse

Drops : Aucun

Cartons jaunes : Maitland (43eme) pour l'Écosse

Cartons rouges : Aucun

Australie
Beale - Ashley-Cooper, Kuridrani, Giteau, Mitchell - (o) Foley, (m) Genia (Phipps, 71eme) - Hooper, McCalman, Fardy - Simmons (Mumm, 65eme), Douglas - Kepu (Holmes, 54eme), Moore (cap.) (Polota-Nau, 62eme), Sio (Slipper, 51eme).

Sélectionneur : M.Cheika

Écosse
Hogg - Maitland, Bennett, Horne (Vernon, 72eme), Seymour (Lamont, 63eme) - (o) Russell, (m) Laidlaw (cap.) - Hardie, Denton, Cowan (Strauss, 67eme) - J. Gray (Swinson, 67eme), R. Gray - Nel (Welsh, 75eme), Ford (Brown, 54eme), Dickinson (Reid, 47eme)

Sélectionneur : V.Cotter

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant