Foire aux vins : les nouveautés du cru 2014

le
0
d13/shutterstock.com
d13/shutterstock.com

(Relaxnews) - Dans l'univers de la consommation, la Foire aux vins est un rendez-vous crucial à la rentrée, comme le sont les jouets et le chocolat lors des fêtes de fin d'année. Grandes surfaces, cavistes et webmarchands peaufinent leur concept pour proposer les meilleures affaires aux oenophiles. Voici les nouveautés qu'ils leur ont concoctées en 2014.

Nicolas : Quelques semaines avant sa Foire aux vins, le caviste a lancé sur Twitter un service de questions/réponses pour guider les internautes dans leur choix d'étiquettes. Il suffit de se connecter au compte @DisMoiNicolas. Les réponses tombent du lundi au vendredi de 9h30 à 19h.

Vin-malin.fr : le site de vente en ligne de vin s'est refait une beauté avant l'été, et l'heure cruciale de la Foire aux vins. La plate-forme a notamment mis en place un moteur de recherche intiuitif, qui simplifie les recherches d'étiquettes. Les oenophiles peuvent aussi rechercher en fonction des couleurs, des cépages, des vignobles... De quoi optimiser son temps pour dénicher les bonnes affaires de la Foire aux vins. 

Lidl : l'ancienne enseigne de hard discount veut s'affirmer dans la cour des grands de la Foire aux vins en 2014. Sa gamme monte donc en puissance, avec près de 150 références, toutes françaises. Le distributeur confiera ses préférés en indiquant "Inspirations".

Carrefour : Le géant de la distribution met en lumière les nectars du Nouveau Monde, avec près d'une vingtaine de références, soit le double par rapport au cru 2013.

Franprix : L'enseigne de proximité joue aussi la carte de la nouveauté en injectant de nouveaux crus de Bourgogne dans sa sélection, à savoir Beaune Premier Cru, Pommard et Mercurey. Il y aura aussi du neuf en Languedoc, avec le Maury Mas Amiel, ainsi qu'en champagne. Franprix intègrera à sa Foire aux vins Galucha, le premier champagne que l'enseigne a elle-même créé. 

Casino : C'est la tendance 2014. Pendant cette Foire aux vins, les amateurs éclairés feront le plein de gros volumes, du magnum au jéroboam. Casino développera cet axe, avec douze magnums et deux jéroboams. Du côté du Nouveau Monde, l'enseigne mettra à l'honneur l'Italie, avec douze étiquettes à découvrir. 

Intermarché : Dans le cadre de son opération "La Grande Interview", l'enseigne a créé le Club des Amateurs de Vin d'Intermarché. Les clients eux-mêmes ont eu le privilège de participer aux dégustations pour réaliser une sélection. 45 étiquettes ont été retenues et seront identifiées par une collerette "Club des Amateurs". 

Monoprix : L'un des axes nouveaux du distributeur pour étonner le consommateur est de s'intéresser aux sols originaux, qui donnent une typicité de goûts à certains nectars. Monoprix propose par exemple de découvrir un Sylvaner alsacien issu des schistes bleus du Val de Villée. 

Système U : Honneur aux nectars argentins dans les magasins U cette année, à des prix raisonnables compris entre 4,95 euros et 12,50 euros. 

Centres E.Leclerc : le réseau de Michel-Edouard Leclerc veut prouver qu'il y aussi du bon dans les millésimes 2012 et 2013, considérés comme des années compliquées. L'enseigne assure de belles surprises dans tous les vignobles. À noter que plus de 180 étiquettes des 1.200 vins dégustés ont été approuvés par le Meilleur sommelier du monde, Andreas Larsson. 

iDealWine : le site de vente en ligne de vin se démarquera de ses concurrents en commercialisant des nectars dont certains millésimes remonteront à 1932 !

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant