Foie gras en Californie: plainte des producteurs

le
2
Une association de producteurs américains et canadiens proteste contre l'interdiction du foie gras votée en 2004, qui est entrée en vigueur dimanche dans l'État américain. La résistance s'organise aussi en France.

Le foie gras, spécialité gastronomique du sud-ouest de la France, a trouvé un allié inattendu dans sa bataille outre-Atlantique. Une association de producteurs américains et canadiens, soutenue par un groupe de restauration, intente un procès contre l'État de Californie dans l'espoir de lever l'interdiction du foie gras entrée en vigueur dimanche. Sa plainte a été déposée mardi auprès d'un tribunal de district de Californie, à Los Angeles, rapporte Bloomberg . Votée en 2004 sous l'ère Schwarzenegger, l'interdiction du foie gras a été obtenue à l'issue d'une longue bataille des associations de protection des animaux opposées au gavage des oies et des canards. Son entrée en vigueur avait été repoussée pour permettre aux éleveurs de trouver des alternatives à cette pratique. En vain.

Des producteurs de Californie démantèlent leur site.
Des producteurs de Californie démantèlent leur site.

Résultat: il est aujourd'hui interdit de produire et de commercialiser du foie gras en Californie, le premier État américain à avoir pris cette décision. Les contrevenants s'exposent à une amende de 1000 dollars par jour (près de 800 euros). En France, la résistance s'organise. La filière cherche des recours possibles à cette interdiction qui pourrait, selon eux, pénaliser à terme leurs exportations. Car si plusieurs pays ont déjà interdit la production de foie gras, la Californie va plus loin en bannissant sa vente. D'où la crainte des producteurs de voir d'autres pays suivre cet exemple. «La vision californienne est très éloignée de la réalité!», a réagi le président PS du conseil général du Gers, Philippe Martin, dans un entretien au Figaro. En signe de protestation, il appelle les restaurateurs et cavistes à ne plus proposer de vin californien.

La grogne des éleveurs français ne pèsera sans doute pas lourd outre-Atlantique, mais ces derniers ne sont pas les seuls à dénoncer ce que certains observateurs appellent déjà une «nouvelle prohibition». Les restaurateurs les plus en vue de Los Angeles s'inquiètent de la disparition de ce produit gastronomique très prisé de leur clientèle. «Je ne connais aucun autre produit animal avec les mêmes qualités», déplore Jon Shook, propriétaire du restaurant Animal, dont la carte faisait honneur au foie gras, dans les colonnes du New York Times . «Nous cherchons des ingrédients alternatifs pour nos plats, mais vous ne pourrez jamais vraiment remplacer le foie gras.» Un sentiment partagé par Casey Lane, le chef du Tasting Kitchen, une autre adresse de la cité des Anges. Pour lui, le foie gras était un «vrai plaisir» pour la clientèle de luxe et, de ce fait, la «botte secrète» des restaurateurs. Huit ans après le vote de la loi, le chapitre est loin d'être clos.

LIRE AUSSI:

» Le foie gras banni des assiettes californiennes

» Un élu du Gers demande le boycott des vins californiens

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3842128 le mercredi 4 juil 2012 à 17:17

    @dfrosch: je sais pas d'ou tu viens mais sache que le foie gras n'est ni du pinard, ni du saucisson.@fififif2: Les oeufs blancs viennent d'une race de poule qui pond tout simplement plus d'oeufs que les poules qui pondent des oeufs bruns.@lagarto: Je sais pas pour toi, mais c'est pas l'envie qui m'empeche de manger du Roquefort et du foie gras en buvant du vin à tous les repas...

  • dfrosch le mercredi 4 juil 2012 à 14:40

    C'est bien. La Californie a toujours eu 20 ans d'avance. Vous me faites tous rire vous les français avec votre pinard et votre saucisson.