Foie gras : des gaveurs de canards dénoncent une tromperie

le
4
Foie gras : des gaveurs de canards dénoncent une tromperie
Foie gras : des gaveurs de canards dénoncent une tromperie

Après le scandale de la viande de cheval, le scandale du foie gras ? Cinq anciens gaveurs de canards de la coopérative Euralis, un des trois plus gros producteurs de foie gras du Sud Ouest, ont déposé plainte en avril 2012, pour tromperie sur la marchandise. Mais le parquet de Pau a déclaré vendredi avoir classé cette plainte sans suite. La coopérative a annoncé vendredi qu'elle portait plainte pour diffamation.

Plainte classée «sans suite»

«La plainte pour tromperie contre la société Euralis vient d'être classée sans suite, la semaine dernière», a indiqué le vice-procureur de Pau, Sébastien Ellul. Selon le parquet, «les vérifications réalisées dans le cadre de l'enquête n'ont pas mis en évidence l'existence d'une infraction qui pourrait être caractérisée». Et de préciser que l'abattage s'est fait dans des conditions strictes, qui ne mettent pas en évidence des manquements aux règlements sanitaires.

Pour sa part, le directeur général du pôle alimentaire d'Euralis, Alain Tapie, s'est déclaré «satisfait de voir que les éléments apportés à la justice ont été convaincants».

«Des canards malades de toutes sortes de pathologies»

Or, dans un reportage diffusé jeudi par France Bleu Gascogne, Philippe Lapaque, un des cinq gaveurs qui a déposé plainte, raconte que quand il a commencé à travailler en 2003, il a «très rapidement vu arriver des canards malades de toutes sortes de pathologies».

Il affirme que les techniciens lui ont assuré qu'il fallait utiliser «du promacide» pour gaver les canards. Selon lui, «c'est carrément de la soude caustique, des antibiotiques quand ils sont malades ou du sulfate de cuivre pour éviter les candidoses». Tout cela, «alors qu'on est censé remplir le cahier des charges qui interdit les médicaments». Pour finir, le gaveur parle d'«une tromperie sur la marchandise».

Des faits prescrits selon le parquet de Pau

Mais pour le vice-procureur de...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.thual le samedi 4 mai 2013 à 00:43

    embauche en 2003 ,,,plainte en 2012 ?? pourquoi attendre si longtemps,,,etonnant non ?y a des gens qui bouffent bien sans se soucier d ou vient la soupe ,,,et subitement revirement ,? faut qu on m explique

  • M2496916 le vendredi 3 mai 2013 à 15:06

    Moi, j'ai gavé mon foie toute ma vie de bons produits et bons alcools, maintenant je n'ai plus droit qu'a de l'eau, des tisanes et des salades, c'est ça ou on le mange pour les fetes...

  • M5062559 le vendredi 3 mai 2013 à 14:32

    j'ai pu constaté que certains produits foie gras était carrément mauvais depuis quelques années. Donc je comprends tout à fait ces plaintes.

  • cedricdz le vendredi 3 mai 2013 à 14:12

    Tout va bien m'sieur dame, rendormez vous et rebranchez votre appareil à consommation