FNE : «La RATP doit réintroduire nos affiches»

le
0
Benoît Hartmann est porte-parole de France Nature environnement (FNE), l'association à l'origine de la campagne d'affichage choc contre les pesticides et les algues vertes à quelques jours du Salon de l'agriculture. Il est l'invité du Buzz Média Orange-Le Figaro

Six affiches, trois stations de métro et un scandale. La campagne d'affichage dans le métro parisien du 15 au 21 février concoctée par Médiaprism et dénonçant les méfaits des OGM, des algues vertes et des pesticides fait débat. La RATP vient de décider de retirer trois des six affiches de cette campagne. Il s'agit des deux portant sur les algues vertes, et de celle dénonçant l'impact des pesticides sur la disparition des abeilles. Selon Benoît Hartmann, le porte-parole de l'association écologiste France Nature Environnement, la RATP a agi «sans (leur) fournir aucune explication. On ne sait pas pourquoi en France, il est impossible de parler de l'agriculture intensive au moment du salon de l'agriculture» explique-t-il. Comme la FNE va-t-elle réagir? «On a réclamé que nos six visuels et notre campagne soient réintroduits. Nous allons faire constater cela par huissier et nous ferons ce qu'il faut faire». Cette campagne d'affichage d'un budget de 170.000 euros a final

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant