Fnac : introduction en Bourse à risque

le
0
Après la scission de Kering votée ce mardi, l'enseigne sera cotée à partir de jeudi. La majorité du capital sera remis sur le marché. La Fnac recherche activement de nouveaux investisseurs

C'est l'héritage de la présence de Kering (ex-PPR) dans la distribution. Ex-propriétaire du Printemps, de Conforama et de CFAO, le groupe contrôlé par la famille Pinault reste chiche en matière de cadeaux offerts aux actionnaires lors de l'assemblée générale, même après son recentrage dans le luxe. Les petits porteurs qui se rendront ce mardi au Carousel du Louvre, à Paris, devraient repartir avec... une bougie. Si l'assemblée vote comme prévu la scission de la Fnac, dont Kering veut se défaire, ils recevront en plus mercredi une action Fnac pour huit actions Kering détenues.

Quelle est la valeur de ce dividende exceptionnel? Si l'on s'en tient à la valorisation de la Fnac estimée par les analystes (entre 300 et 450 millions d'euros) chaque action vaut en théorie ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant