Fnac: et si pour gagner Darty, il fallait plus de Vivendi ?

le
1

(CercleFinance.com) - C'est peu dire que le combat pour Darty que se livrent le français Fnac et sud-africain Steinhoff International, propriétaire de Conforama, est âpre. Ces dernières 36 heures, on a assisté à un ballet d'offres et de contre-offres d'une rare intensité. A tel point que la valeur boursière de Darty dépasse maintenant celle de la Fnac d'environ 20%. Et si face au groupe sud-africain, “l'agitateur culturel” avait encore besoin d'un coup de pouce de Vivendi ?

Pour mémoire, Darty avait d'abord été convaincu, en fin d'année dernière, par une OPA de la Fnac en titres le valorisant 661 millions de livres sterling. Mais en début d'année, Conforama, filiale de Steinhoff International, a surenchéri en proposant 125 pence en cash. Une offre qui a été relevée mercredi à 138 pence, l'action Darty s'obstinant à coter davantage à Londres. Ce qui signifie que nombre d'investisseurs attendaient un offre plus élevée.

Ce qui n'a pas tardé : dans la journée d'hier, la Fnac a surenchéri à 145 pence, Steinhoff à 150, puis de nouveau la Fnac à 145 pence et ensuite 153 pence. Et finalement Steinhoff a proposé 160 pence, offre qui reste pour l'heure la mieux-disante, en ajoutant qu'il possède déjà 20,4% du capital de Darty.

On connaît mal Steinhoff International, mais il s'agit d'un mastodonte qui a les moyens de ses ambitions : au-delà de ses origines sud-africaines, cet important distributeur international présent en Afrique en et Europe est depuis peu coté à la Bourse de Francfort à titre principal, puisque 74% de ses résultats proviennent du Vieux Continent. En Bourse, il capitalise non loin de 22 milliards d'euros.

Selon les derniers documents publiés, au 1er semestre 2015/2016, soit à fin décembre dernier, le CA de Steinhoff atteignait 6,7 milliards d'euros, son résultat opérationnel 802 millions et son bénéfice net 637 millions d'euros.

En clair, il suffit à Steinhoff d'un exercice de profits pour s'offrir Darty. A titre de comparaison, la Fnac a dégagé durant toute l'année 2015 quelque 85 millions de résultat opérationnel courant et 48 millions de résultat net.

Or au dernier prix de 160 pence, voilà Darty valorisé environ 860 millions de sterlings. Soit 30% de plus que l'offre initiale de la Fnac ! Ce prix correspond aussi à 1,09 milliard d'euros alors que la Fnac, elle, n'en capitalise en Bourse que 917. La Fnac est donc en lice pour racheter une entreprise qui vaut 20% de plus qu'elle. Et ce n'est peut-être pas fini car à Londres, l'action Darty cote 162,5 pence...

Dans ces conditions, la Fnac peut-elle aller encore plus haut ? On peut le mettre en doute, sauf peut-être si le mastodonte Vivendi, qui capitalise plus encore que Steinhoff, intervenait de nouveau. Le holding s'est déjà engagé à apporter 160 millions d'euros à la Fnac via une augmentation de capital réservée. Un montant que le groupe dont Vincent Bolloré est le premier actionnaire pourrait doubler sans le moindre problème : fin décembre 2015, sa trésorerie nette atteignait 6,4 milliards d'euros.

EG


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jmlhomme il y a 8 mois

    Evident que Bolloré mangera le tout..... dans les années à venir. Cela s'appelle la Boulémie. Sans trop de risque d'ailleurs, car l'opération est belle et bonne pour le moyen terme.