FN : réseau social, tu perds ton sang-froid

le
1
Le Front national est le parti le plus suivi sur Facebook.
Le Front national est le parti le plus suivi sur Facebook.

Facebook nuit gravement à Marine Le Pen et à son projet de lissage du Front national. La présidente frontiste a beau faire des efforts pour renouveler les cadres aux idées rances, les dérapages racistes, néonazis et xénophobes se multiplient sur le réseau social créé par Mark Zuckerberg, qui est devenu la première tribune de son parti : la page du Front national détient le record d'adhérents pour un parti politique avec près de 114 000 fans.Le dernier en date est l'oeuvre de Joris Hanser, 20 ans, qui devait être tête de liste à Rixheim (Haut-Rhin), mais qui a été remercié pour avoir évoqué l'occupation nazie après la victoire du FN à la cantonale partielle de Brignoles dans le Var (il a restreint l'accès à son compte depuis) : "#ÀBrignolesCeMatin, die Ausweise [les papiers NDLR] étaient à retirer en sous-préfecture." Charmant gazouillis...

Avant lui, de nombreux autres candidats ont été épinglés pour des faits similaires. En vrac, on peut citer la photo de l'ancien conseiller régional de Rhône-Alpes Gabriac en train de faire un salut nazi qui a tourné sur Facebook. François Chatelain, ex-candidat aux municipales dans le Nord, a été évincé pour avoir affiché le drapeau d'Israël en feu sur son profil avec une inscription limpide : "Ici c'est la France !" Le reste de sa page Facebook était dans le même registre. Anne-Sophie Leclerc, un temps candidate à Rethel (Ardennes), a été suspendue du parti pour avoir comparé la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • a.guer le vendredi 8 nov 2013 à 16:32

    Conclusion :il vaut mieux ne pas avoir de compte Facebook !