FN : pourquoi Jeanne est dans le collimateur de la justice

le
2
DÉCRYPTAGE - Le parquet de Paris a ouvert en avril une enquête préliminaire, toujours en cours, sur les comptes de Jeanne, un micro-parti lié au FN. C'est la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) qui est à l'origine de la procédure.

À la demande du parquet de Paris, la Brigade financière enquête depuis plusieurs mois sur la nature des prêts avec intérêts accordés par Jeanne, une structure directement liée au Front national et destinée notamment à soutenir financièrement ses candidats. Tout est parti d'une observation de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) chargée de valider les comptes de tous les partis politiques en France.

Juste avant les élections cantonales de 2011, au lendemain d'un congrès du Front national annonçant l'élection de Marine Le Pen à la tête du FN en remplacement de son père, le parti avait décidé de solliciter l'argent de ses sympathi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1903733 le lundi 25 nov 2013 à 20:04

    A la question: Pourquoi, la réponse saute aux yeux, parce que ça concerne le FN. C'est la propagande du moment et cela jusqu'aux futures élections.

  • ppetitj le lundi 25 nov 2013 à 16:04

    Et comment Harlem Désir a-t-il été nommé premier secrétaire du PS ? Avec un vote de militants...fantômes.