FN : pourquoi Jean-Frédéric Poisson nage en eaux troubles

le , mis à jour le
0
Jean-Frédéric Poisson entretient une position ambiguë vis-à-vis du FN.
Jean-Frédéric Poisson entretient une position ambiguë vis-à-vis du FN.

Sur sa position vis-à-vis du Front national, Jean-Frédéric Poisson n'est pas clair comme de l'eau de roche. Un coup il explique qu'il soutiendra celui qui sortira vainqueur de la primaire de la droite, un autre il déclare qu'il ne sait pas pour qui il votera en cas de duel FN-LR au second tour de la présidentielle. Une position qui enfreindrait le règlement du scrutin. Sauvé des eaux de la primaire par la haute autorité après avoir tenu des propos sur les « lobbys sionistes » qui influenceraient Hillary Clinton, le successeur de Christine Boutin au Parti chrétien-démocrate (PCD) nage tout de même en eaux troubles. À tel point que l'institution lui a formellement demandé de soutenir le vainqueur de la primaire.

Poisson veut peser sur la ligne primaire

Le Point.fr a donc décroché son téléphone pour lui demander de se mouiller définitivement. Visiblement agacé, l'intéressé nous a renvoyé vers un communiqué fraîchement pondu sur son site intitulé « Je n'ai pas l'intention de passer mon temps à décrire ce que je ferai dans l'isoloir au second tour de l'élection présidentielle dans huit mois ». S'il se présente à la primaire, explique-t-il, ce n'est pas pour gagner, mais pour « infléchir dans un sens favorable aux intérêts de notre pays » le projet du candidat de la droite et du centre, donc du vainqueur de la primaire. En clair : Poisson, qui explique que Les Républicains sont plus...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant