FN : Philippot a-t-il perdu la bataille face à Marion Maréchal-Le Pen ?

le
0
Marion Maréchal-Le Pen et sa tante Marine Le Pen lors des municipales de 2014.    
Marion Maréchal-Le Pen et sa tante Marine Le Pen lors des municipales de 2014.    

Florian Philippot a-t-il perdu la guerre larvée qu'il mène contre Marion Maréchal-Le Pen ? Apparemment, le numéro 2 du parti a pour lui le soutien de sa patronne. Mercredi, Marine Le Pen a adressé une fin de non-recevoir à Marion Maréchal-Le Pen qui avait exprimé le souhait de revenir sur le « remboursement intégral et illimité de l'avortement ». Et elle n'a pas bronché lorsque Florian Philippot a déclaré que sa nièce était « seule » et « isolée » au FN. Mais pas sûr que cela soit suffisant. Marion Maréchal-Le Pen est beaucoup plus populaire et soutenue par la base du FN que Florian Philippot. « C'est Philippot qui s'isole en disant qu'elle est isolée », résume au Point.fr Gilbert Collard, élu député avec le soutien du FN.

Ce qui est plus nouveau, c'est que sa ligne politique semble aujourd'hui reprendre le dessus sur celle portée par le numéro 2 du parti. Résumons. Philippot considère que Marine Le Pen doit se concentrer prioritairement sur les sujets économiques, notamment la sortie de l'euro. Pour Marion Maréchal-Le Pen, son parti doit d'abord se battre pour sauver l'identité française. Elle est persuadée que les sujets économiques n'ont pas été déterminants dans la victoire de François Fillon à la primaire à droite. Selon elle, ce dernier devrait sa victoire au « soutien de Sens commun », l'émanation politique de la Manif pour tous, et à « la question...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant