FN : nouvelles bisbilles autour du cas Jean-Marie Le Pen

le
1
FN : nouvelles bisbilles autour du cas Jean-Marie Le Pen
FN : nouvelles bisbilles autour du cas Jean-Marie Le Pen

Les dernières sorties polémiques de Jean-Marie Le Pen n'en finissent pas de faire des vagues. Excédée de voir le président d'honneur du FN isolé par la direction du parti, Marie d'Herbais de Thun, présentatrice de son blog vidéo, claque la porte et dégoupille une ultime grenade : «Tout le monde se tait au FN mais ce qui arrive aujourd'hui à Jean-Marie Le Pen a été téléguidé, j'en ai la preuve».

Interviewée par «Les Inrockuptibles», la lepéniste revient sur la vidéo de la «fournée», qui avait fait scandale l'an dernier. «Le lendemain de la diffusion de la vidéo, Louis Aliot et Gilbert Collard ont dîné avec l'avocat Gilles-William Goldnadel, proche de nombreuses associations antiracistes, afin de déclencher une polémique autour du mot "fournée". La direction du FN veut se débarrasser de Jean-Marie Le Pen et tous les prétextes sont bons», affirme-t-elle.

Louis Aliot, vice-président du parti, ne tarde pas à réagir en annonçant mercredi soir, sur Twitter, une plainte pour diffamation «face à une vilenie, une insulte et une affabulation... pitoyable mais pas surprenante». Interrogé par le «Figaro», le compagnon de Marine Le Pen évoque «du délire» et «de la connerie pure», ajoutant que Marie d'Herbais de Thun «est coutumière du fait». Il assure qu'il se trouvait «le soir-même de la fournée, et le lendemain, dans le Vaucluse».

Egalement visé par l'accusation, Gilbert Collard dit n'avoir «vu ni eu Gilles-William Goldnadel depuis environ un an», aux «Grandes Gueules» de RMC. L'avocat dément également la manigance.

Des années de provocations

Début juin 2014, Jean-Marie Le Pen s'en était pris à plusieurs détracteurs du FN, Guy Bedos, Madonna, Yannick Noah et Patrick Bruel. A l'évocation de ce dernier, il avait lâché une phrase, perçue comme antisémite : «On fera une fournée la prochaine fois».

Le 2 avril dernier, le président d'honneur du Front national avait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le jeudi 30 avr 2015 à 11:35

    Sans JMLP le FN est mort, elle va finir par le comprendre la caissière de l'épicerie familiale.