FN : Marine Le Pen s'invite à la fête Bleu, blanc, rouge de sa nièce

le , mis à jour à 08:52
0
FN : Marine Le Pen s'invite à la fête Bleu, blanc, rouge de sa nièce
FN : Marine Le Pen s'invite à la fête Bleu, blanc, rouge de sa nièce

« Allô, Marion ? C'est Louis. J'ai prévu une petite surprise, je ne vais pas venir tout seul », annonce hier matin par téléphone Louis Aliot, vice-président du Front national, à Marion Maréchal-Le Pen. La surprise ? La visite imprévue de Marine Le Pen au rassemblement BBR (Bleu, blanc, rouge) de sa nièce. A l'hippodrome du Pontet (Vaucluse), ville conquise par le FN en 2014, la petite-fille de Jean-Marie Le Pen avait prévu une démonstration de force : un millier de supporteurs attendus toute la journée dans un cadre champêtre et festif, avec orchestre, camp médiéval, vente de produits locaux et de nombreux produits dérivés à sa gloire.

 

Mais elle s'est vite retrouvée éclipsée par l'arrivée de sa tante, qui a déboulé à la mi-journée à bord d'un gros 4 x 4. Au volant, son compagnon Louis Aliot : « J'étais en week-end à côté de Perpignan ( NDLR : elle a une maison à Millas) et j'ai été embarquée dans la voiture par mon jules ! » explique tout sourire la candidate à l'Elysée en arrivant au son des « Marine présidente ! »

 

Le contexte est sensible, après les propos de la présidente du FN dans « Valeurs actuelles », où elle décrit une Marion Maréchal-Le Pen « un peu rigide et qui doit développer son sens du collectif ». Un rappel à l'ordre réitéré hier par Louis Aliot à la tribune : « L'essentiel, c'est un chef : Marine Le Pen ! Ensuite, des lieutenants qui n'ont pas le droit de se regarder le nombril mais qui doivent défendre droit leur pays. » A moins d'un an de la présidentielle, pas question de laisser la moindre place aux divisions internes.

 

Alors hier, la députée du Vaucluse a tout fait pour gommer cette « polémique stérile », s'agace-t-elle, préférant la carte postale de la famille rassemblée au son des criquets. « J'entends les mauvaises langues dire qu'il y aurait des différences irréconciliables entre un Front national du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant