FN : Marine Le Pen juge «aberrant» le maintien de son père à la présidence d'honneur

le , mis à jour à 19:06
3
FN : Marine Le Pen juge «aberrant» le maintien de son père à la présidence d'honneur
FN : Marine Le Pen juge «aberrant» le maintien de son père à la présidence d'honneur

La justice a validé jeudi l'exclusion de Jean-Marie Le Pen en tant que membre du Front national, mais a estimé que cela n'avait « pas d'effet » sur son statut de président d'honneur du parti d'extrême droite qu'il a cofondé. 

 

Si elle semble ménager la chèvre et le chou, cette décision ajoute une épine à la rose, bleue et sans épine, que Marine Le Pen s'est choisie pour logo. Les juges du tribunal de grande instance de Nanterre (Hauts-de-Seine) ont en effet estimé que, « en conséquence » de cette présidence d'honneur, Jean-Marie Le Pen « devra être convoqué en qualité de membre de droit de toutes les instances » dirigeantes du parti dirigé par sa fille et qu'il pourra y « participer ».  

 

 

Les juges ont par ailleurs accordé 15 000 euros de dommages et intérêts au plaignant, loin des 2 millions « symboliques » qu'il réclamait. « C'est du grand n'importe quoi, c'est aberrant, a réagi la présidente du Front national. On peut donc rester président d'honneur d'un parti, sans en être membre, et donc pourquoi pas en étant membre d'un autre parti politique », a-t-elle déploré.

 

 

«Je me considère comme président d'honneur à vie»

 

 

Et il ne fait pas de doute que le «Menhir», 88 ans, usera de son droit rétabli : « je me considère comme président d'honneur à vie », expliquait-il au Parisien-Aujourd'hui en France du 4 octobre, le jour de l'audience au TGI. Dans l'entourage de Marine Le Pen, on imaginait une autre issue, grâce à un «dossier bétonné». 

 

Le Pen père avait été suspendu du FN en mai 2015, puis exclu en août de la même année, en raison notamment de ses propos réitérés sur les chambres à gaz, « détail » de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, qui lui ont valu en avril une condamnation à 30 000 euros d'amende, ou de sa défense du maréchal Pétain. Des provocations jugées pénalisantes alors que sa fille Marine, à la tête du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 3 semaines

    Commentaire de JMLP sur le nouveau logo du FN : ""Keine Rose ohne Dornen !" ajouté par le commentaire suivant : "C'est AH qui me l'a soufflé", leur a lancé, hilare, Jean-Marie Le Pen.

  • M1903733 il y a 3 semaines

    La justice fait tout pour mettre la zizanie en France comme les médias et tous les laquais du PS

  • g.joly1 il y a 3 semaines

    Les chacals dans la même niche.